Inauguration de la case du Fouta à Brouwal Tappé (Pita) : Cellou Baldé exulte et invite à renforcer l’unité

Honorable Cellou Baldé, ancien député uninominal de Labé

Comme annoncé précédemment, la case du Fouta a été inaugurée lundi, 08 juillet 2024, à Brouwal Tappé, dans la préfecture de Pita. Cet édifice, construit sur financement des filles et fils de la région du Fouta, est bâti sur un domaine de 6 hectares. Il est destiné à la promotion de la culture et du développement économique et social de la moyenne Guinée. La cérémonie, qui a regroupé du monde, s’est tenue en présence du nouveau Khalife Général du Fouta, Elhadj Abdoul Ghadiri Dionfo, du le président de la Coordination nationale des Foulbhè et Haali Pular de Guinée ainsi que l’inspecteur régional des affaires religieuses de Labé a constaté sur place Guineematin.com à travers deux de ses reporters.

Prenant part à cette rencontre historique, l’honorable Cellou Baldé, ancien député uninominal de Labé, a salué l’esprit de solidarité, de fraternité qui a caractérisé l’événement. « Aujourd’hui, c’est encore plus de joie, de fierté de prendre part à cette cérémonie de d’inauguration de la case de Fouta. C’est de la joie et de la fierté d’avoir également pris part à la cérémonie de couronnement et d’intronisation du Khalife Général de Fouta, Elhadj Abdoul Ghadiri Dionfo Diallo. C’est une fierté d’appartenir à cette communauté Foulbhè et Haali Pular de Guinée, c’est une fierté d’être du Fouta, une fierté également d’être guinéen. C’est avec un grand plaisir, une joie d’avoir passé ces 48 heures en compagnie de nos érudits, en compagnie de nos sages, en compagnie de notre Khalife Général, en compagnie des jeunes, des femmes du Fouta. Je suis très content et fier par rapport au déroulement de ces deux événements pendant ces deux journées. Hier, l’intronisation du khalife général qui s’est déroulée dans un élan de solidarité, de fraternité, de convivialité, toutes les filles et fils de Fouta s’étaient mobilisés. Chacun évolue dans un domaine précis, mais avant tout, nous sommes des fils et filles de Fouta. Donc, chacun de nous est aujourd’hui à Brouwal Tappé et était hier à Labé en tant que fils et fille de Fouta. La qualité de la mobilisation démontre que les filles et fils du Fouta sont unis et solidaires. Ceux qui n’ont pas eu la chance d’être à Labé hier, et aujourd’hui à Brouwal Tappé, je leur demande de rejoindre cette mobilisation, cette grande unité, cette solidarité du Fouta. On ne peut pas avoir l’unanimité. Cette œuvre qui vient d’être achevée, la case de Fouta qu’on a inaugurée aujourd’hui, a permis de mobiliser des gens venus du monde entier. C’est comme l’installation du khalife général. Nous sommes là pour un évènement social, culturel, mais également pour un évènement religieux lié à nos coutumes et mœurs. Les populations de Brouwal Tappé et celles du Fouta se sont montrées dignes. Je crois que c’est un nouvel élan qui est amorcé sous le leadership d’Elhadj Alseny Barry, sous le leadership d’Elhadj Abdoul Ghadiri Dionfo Diallo et sous le leadership des jeunes et femmes que nous avons vus mobilisés ici », a déclaré Cellou Baldé.

Mamadou Laafa Sow et Hamidou Barry pour Guineematin.com

Tél : 622919225

Facebook Comments Box