Le 37ème anniversaire de la disparition de feu Ahmed Sékou Touré, père fondateur de la République de Guinée, a été célébré ce vendredi, 26 mars 2021, à la Place de l’Indépendance de Kindia par les militants et sympathisants du PDG-RDA, en présence des autorités administratives et communales ainsi que d’autres invités. Des prières et bénédictions ont été dites pour le repos de son âme après un dépôt d’une gerbe de fleurs à la place des Martyrs, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Les militants et sympathisants du PDG RDA de Kindia ont célébré le 37ème  anniversaire de la mort du père fondateur de la République de Guinée, feu Ahmed Sékou Touré. Camarade Diango Cissé, ingénieur agronome à la retraite et secrétaire fédéral du PDG RDA de Kindia a rappelé les efforts  et les sacrifices consentis par le père fondateur de la République de Guinée et ses collaborateurs avant de dégager l’objectif de la cérémonie.

Camarade Diango Cissé, ingénieur agronome à la retraite, secrétaire fédéral du PDG-RDA de Kindia

« Le feu Ahmed Sékou Touré, de son vivant, il a créé son amour à la population guinéenne. Il a créé son amour à la jeunesse de son temps, aux femmes de son temps. Et au vue de tout ce qu’il a fait de ce pays parce que l’homme se reproduit et meurt. Alors Ahmed Sékou Touré paix à son âme, il est de droit pour tout guinéen de se rappeler de lui. Sékou Touré a été le seul avec ses compagnons à dire non au colonisateur qu’on pouvait prendre le 2 octobre 1958. Et cela n’a pas fait plaisir à l’occident. En allant l’occident a pris les cadres, les matériels, le colonisateur a emporté tout ce qui était en Guinée. Il a fallu le courage d’Ahmed Sékou Touré et ses compagnons Saïfoulaye Diallo, Hadja Mafory Bangoura, Lansana Béavogui et autres de se reconstituer efficacement pour pouvoir créer vraiment la nation guinéenne.

Donc, au vue de tout ce qu’il a fait à son temps, nous qui avons été formée par lui nous ne pouvons pas du tout l’oublier.  C’est pourquoi, en tant que secrétaire fédéral du PDG RDA, alors cela ne pouvait pas passer sans que le parti ne vient adresser ses vœux et ses adieux à son responsable suprême de la révolution qui a été Sékou Touré, un homme parfait, un homme original qui a donné un modèle naturel à la Guinée. Aujourd’hui, malgré tout ce qui se passe dans le pays à travers la conjoncture économique, la volonté qui nous anime ne peut pas l’oublier. C’est pourquoi nous avons invité les autorités religieuses, locales, administratives et les citoyens de bonne conscience ainsi que nos militants à venir commémorer l’anniversaire de la mort du père fondateur de la République de Guinée, Ahmed Sékou Touré. Nous avons commencé à accorder une minute de silence à la mémoire de nos illustres disparus. Ensuite, nous avons déposé une gerbe de fleurs à la place des Martyrs. Les patriotes, les membres du parti étaient là en train de faire des prières et bénédictions pour que Dieu veille sur les aïeux, pour la paix et le développement de notre pays. Le bureau politique nationale est en train de faire la même chose à Conakry» a laissé entendre le camarade Diango Cissé, secrétaire fédéral du PDG RDA de Kindia.

Pour sa part, Elhadj Tarabia Camara, représentant des sages de Kindia qui étaient invités à la rencontre, a  profité de l’occasion pour remercier les organisateurs de la cérémonie avant d’inviter les autorités et tous les guinéens épris de liberté et de paix à encourager une telle activité.

Elhadj Tarabia Camara, représentant des sages de Kindia

« Avant tout d’abord, nous remercions l’initiateur de cette grande cérémonie de reconnaissance des efforts des anciens responsables du pays. Ce que je veux rappeler que le feu Ahmed Sékou Touré mérite d’être reconnu. Nous devons tous le garder dans nos mémoires en tant que guinéen. Il faut reconnaître que c’est grâce à lui qu’on a obtenu notre indépendance, le 2 octobre 1958, dans la pauvreté. Sékou Touré et ses collègues se sont sacrifiés pour l’avenir de ce pays. C’est pourquoi j’attire l’attention des autorités guinéennes, à tous les citoyens de notre pays que si on parle de commémoration de l’anniversaire de la mort de Sékou Touré et qu’on nous invite, c’est un devoir pour nous de répondre. Je vous prie de tout laisser pour venir prier pour le repos de son âme. Nous tous nous allons mourir.  C’est message s’adresse à tous les guinéens pas seulement pour les kindiakas. Celui qui est président de la République aujourd’hui a fait des œuvres. Il ne doit pas être oublié par un régime qui va lui succéder demain », a conseillé, Elhadj Tarabia Camara, représentant des sages de Kindia.

A rappeler qu’il existe des dates hautement significatives dans la glorieuse histoire du peuple de Guinée : le 28 septembre 1958, le 2 octobre 1958 et le 26 mars 1984 qui renferment une signification historique à laquelle sont liés des souvenirs de gloire mais aussi de tristesse.

De Kindia, Amadou Bailo Batouala pour Guineematin.com 

Tél. : (00224)628516796

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin