Comme annoncé précédemment, le président de la République a procédé hier mardi, 19 juin 2018, au lancement de l’exportation de la bauxite produite par la COBAD (Compagnie de bauxite et d’alumine de Dian Dian).

La cérémonie a eu lieu au port minéralier de Taressa dans la commune rurale de Kamsar, en présence des autorités administratives, politiques religieuses ainsi que des responsables de la société RUSAL. A cette occasion, Alpha Condé a interpellé toutes les parties concernées sur leurs responsabilités, mettant en garde contre toute pagaille dans cette région minière.

Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité de l’intervention du Pr Alpha Condé.

Appel lancé aux populations et à RUSAL

Mesdames et messieurs les membres des institutions républicaines, monsieur l’Ambassadeur de Russie en Guinée, mesdames et messieurs les responsables de RUSAL, j’invite les populations de Boké à soutenir toutes les actions de RUSAL dans la région. Condition préalable à tout développement de notre pays. J’invite aussi la compagnie RUSAL à respecter le contenu local du code minier guinéen. Il s’agit notamment de son implication au développement communautaire et la protection de l’environnement. J’invite la société à accélérer son développement notamment par la construction de sa raffinerie d’alumine. L’Etat de son côté, s’engage à tout mettre en œuvre pour l’accompagner.

Avertissement des populations locales

A la population de Boké et Boffa, nous ne voulons plus de pagaille. Nous allons renforcer les forces sécurité et de défense et la justice va s’appliquer contre les malfaiteurs. Il y a beaucoup de délinquants qui viennent à Boké et Boffa pour semer la pagaille. Désormais, toute personne qui se fera arrêter sera condamnée et n’aura pas de droit de grâce. Je veux que cela soit clair. Le gouvernement va assurer la sécurité des sociétés minières. Puisque Boké et Boffa c’est le poumon économique de la Guinée. On ne va pas permettre que ce poumon soit pollué.

Mise en garde des autorités

Avant de venir ici, j’ai fait mes enquêtes. Le contenu local n’est pas appliqué monsieur le ministre. Il y a un très grand scandale. Un certain Alpha Yaya Kaba utilise seul, alors qu’il n’a que 19 camions, il utilise à lui seul plus de 630 camions, on va mettre fin à cela. Les 630 camions seront distribués à d’autres opérateurs et groupements de jeunes. Deuxièmement, la société UMS est actionnaire et dispose de beaucoup de camions. Elle aussi, ses camions vont être réduits. Le contenu local, il s’agit de donner de l’emploi aux Guinéens, aux jeunes et aux femmes en priorité.

On parle de complices. Mais je vous assure que si d’ici un mois, rien n’est fait, les camions d’Alpha Yaya Kaba et de l’UMS vont être garés. Mieux, il ressort que les chauffeurs ne sont pas bien payés. Désormais, ils vont signer directement leurs contrats avec la société. Pour le carburant, Alpha Yaya n’emploie que huit personnes…Monsieur le Gouverneur, monsieur le Préfet, de qui se fout-on ? Comment est-ce qu’un seul individu peut se permettre de cela ? Alors, si Alpha Yaya a des complices, c’est tant pis pour eux.

Appel à la protection de l’environnement

Je demande au ministre des mines d’organiser une table ronde en vue de mieux protéger notre environnement. Comment voulez-vous rester indifférents si nos cours d’eau disparaissent à la suite de l’exploitation minière ? J’appelle à la tenue de cette table ronde pour que des dispositions soient prises afin d’éviter la disparition de nos cours d’eau et permettre à nos populations d’avoir l’eau et pratiquer l’agriculture. Les autres problèmes à régler, c’est la pollution, les accidents d’animaux… Les propriétaires d’animaux tués ne sont pas correctement indemnisés.

Ce n’est pas étonnant. Les populations de Boké et Boffa ont des raisons de revendiquer mais pas de casser puisqu’il y a un Etat. Quand on n’est pas content, c’est à l’Etat qu’on s’adresse, on ne casse pas, on ne violente pas. Tous les aspects négatifs sur les populations de Boké et Boffa doivent faire l’objet de table ronde. Mais je le répète, on n’acceptera plus la pagaille. Les forces de sécurité seront renforcées. Les miniers doivent respecter l’environnement et le contenu local. Le transport de la bauxite ne doit pas être le monopole de quelques personnes.

Ultimatum aux autorités de Boké

Si dans un mois, les 630 camions d’Alpha Yaya Kaba ne sont pas mis à la disposition des groupements d’intérêt économique de jeunes, nous allons arrêter tous ces camions. Est-ce que c’est compris ? C’est vous qui devriez faire ce travail…Désormais, nous allons poursuivre et vérifier pour que les populations qui subissent les impacts de l’exploitation minière puissent bénéficier des avantages qui en découlent, et que ça ne soit pas quelques aventuriers en complicité avec quelques personnes qui en tirent profit.

Des aménagements agricoles pour les populations riveraines

J’ai demandé à la société minière Winning dans ses travaux de pose de rails, d’aménager des surfaces cultivables. Monsieur le ministre, il faut prévoir dans ce contenu local, l’accompagnement des femmes dans le développement des cultures maraichères. Je vous encourage également à utiliser le riz local, à consommer ce riz local au lieu de vous tourner vers le riz importé.

Désormais, la direction des ressources humaines doit revenir aux Guinéens

Aux sociétés minières, je vous demande de respecter le contenu local. C’est bien cela le concept gagnant-gagnant. Désormais, la direction des ressources humaines doit revenir à des Guinéens qui connaissent mieux le pays et les populations… Il doit être clair qu’on ne permettra plus la pagaille, les auteurs seront désormais identifiés et traqués. Les populations de Boké, vous avez une chance, celle d’abriter des ressources minières importantes. Vous devez refuser la violence en vue de bénéficier des avantages de vos ressources. Gouverneur, préfets et autorités locales vous êtes chargés de veiller au respect du contenu local. A bon entendeur, salut !

De Kamsar, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Guineematin