Des lycéens, collégiens et même des écoliers ont pris d’assaut la route Le Prince pour dénoncer le risque d’une année blanche en Guinée. Munis de pancartes, ils ont paralysé la circulation pendant une bonne demi-heure, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La circulation routière était pourtant normale pendant matinée. Mais, aux environs de 9h 00, de nombreux jeunes élèves en tenue scolaire ont perturbé la circulation. Ils exigent du gouvernement la reprise des cours et disent craindre une année blanche.

De nombreux automobilistes, pris de peur, ont rebroussé chemin. Une manifestation sans violence. Des intrus ont profité pour barricader la route Le Prince au niveau de Koloma. En ce moment (9 heures 30) seuls les motards circulent.

Alpha Mamadou Diallo depuis Koloma pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin