Comme annoncé hier, Aboubacar Sylla a mis fin à ses fonctions de porte parole de l’opposition républicaine et son parti, UFC, a quitté cette plateforme d’adversaires du président Alpha Condé. L’annonce a été faite hier, samedi 16 décembre 2017, au siège de son parti à Taouyah.

Même s’il se défend d’aller à la sauce du RPG arc-en-ciel, ce député (élu sur la liste nationale de l’UFDG) avait longtemps été accusé d’être un des infiltrés du régime pour justement empêcher les opposants d’avancer.

En tous les cas, en annonçant sa démission, l’ancien ministre de la Communication (qui refuse de plus en plus de répondre aux appels des journalistes) s’attaque déjà à son ancien allié qu’il trouve plutôt complaisant avec le pouvoir. Une sortie qui rappelle une autre d’un certain Diallo Sadakadji quand ce dernier s’était réfugié à Dakar, avant de rejoindre la mouvance du professeur Alpha Condé, qui semble bien « maîtriser » les apprentis politiciens de la Guinée d’aujourd’hui.

Ci-dessous et en vidéo, Guineematin.com vous propose la communication d’Aboubacar Sylla :

Vidéo réalisée par Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin