Alors que l’élection des exécutifs communaux tarde à intervenir en raison de la crise post-électorale née de l’annulation de certains procès-verbaux de bureaux de vote, le seul conseiller élu du parti NFD à Fria garde l’espoir de pouvoir diriger la mairie de cette commune urbaine très disputée. Au cours d’un entretien avec un des correspondants de Guineematin.com dans la région de Boké hier lundi, 23 avril 2018, le jeune conseiller communal a annoncé son intention de briguer cette mairie et s’est montré optimiste pour sa victoire.

Mamadou Aliou Bah, élu NFD

A l’issue du scrutin du 04 février dernier, le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) a remporté un seul siège à la mairie de Fria. Mais, malgré tout, le parti de Mouctar Diallo n’entend pas aller jouer un rôle de figurant à la mairie de cette ville industrielle. C’est pourquoi, Mamadou Aliou Bah, son seul élu annonce sa candidature pour diriger la commune urbaine. Il se montre d’ailleurs confiant pour sa victoire : « Je pense que j’ai une très forte chance d’être maire de Fria du moment où j’ai un siège.

L’UFDG a 11 sièges mais quels sont les candidats que l’UFDG a présentés ? Est-ce que ces gens-là méritent d’être présentés comme candidats ? La même chose pour les 10 conseillers du RPG, on nous présente des vieilles personnes qui ont fait des années et des années en train de se battre sur cette scène politique sans nous apporter quelque chose, qu’on cède la place aux jeunes. Moi je reste serein, je pense que je serai maire, je ne vote pas pour quelqu’un mais j’invite tout le monde à voter pour moi », a-t-il dit.

Mamadou Aliou Bah, élu des NFD

Monsieur Bah sait pourtant qu’il est le seul élu de son parti, et qu’il aura en face l’UFDG arrivée en tête avec 11 sièges et le RPG qui a eu 10 sièges. Mais, il estime que cela ne peut pas forcément être un obstacle pour lui « Ce n’est pas sorcier, tous ceux qui sont là-bas comme conseillers sont des gens qui m’ont côtoyé, que j’ai rencontrés dans la vie pratique avant d’être candidat, je pense qu’il y a une opportunité à saisir. Ces deux gros morceaux, comme le disent les journalistes, chacun veut la perte de l’autre, je pense que si on refuse de les voter, ils seront obligés de se ranger derrière nous et voter pour nous.

Tout ce que je demande à ceux qui ont été longtemps taxés de petits partis, c’est de refuser de voter pour les grands partis et obliger ces grands partis à voter pour nous. C’est la donne, c’est purement politique. Je me suis présenté pour être maire de Fria, je pense que j’ai quelque chose à faire pour ces citoyens et c’est ça mon objectif », a laissé entendre le candidat du parti NFD à la mairie de Fria.

Mamadou Aliou Bah a enfin déploré la crise politique qui empêche l’élection des exécutifs communaux, et impute la responsabilité de cette crise à l’UFDG et au RPG Arc-en-ciel.

De Fria, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour guineematin.com

Tél.: 628 98 49 38

Facebook Comments

Guineematin