A un moment où l’actualité est dominée par les accrochages entre militants de partis politiques, le front social retient son souffle. Malgré les démentis de certaines centrales syndicales, Aboubacar Soumah campe sur sa position. Le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) que dirige Aboubacar Soumah maintient sont mot d’ordre de grève a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Nouvellement élu à la tête du SLECG, le syndicaliste qui fait trembler plus d’un, dit que le mot d’ordre de grève reste maintenu. Joint au téléphone dans la matinée de ce vendredi 09 février 2018, Aboubacar Soumah dit que « la grève du lundi 12 février reste maintenue. Il y a une volonté de casser le mouvement, mais ça ne marchera pas. D’ailleurs, à Lelouma les enseignants sont devant la DPE (Direction Préfectorale de l’Education) pour protester contre la mutation d’un syndicaliste. Je viens d’échanger avec le général de Lélouma. C’est des mutations arbitraires », a-t-il lancé.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin