Sur les sept millions d’abonnés à Orange Guinée, deux millions sont des clients actifs du service Orange Money. Ceux-ci font actuellement jusqu’à 600 mille de transactions par jours, représentant ainsi 70 à 80 milliards de flux d’argents qui circulent.

La société de téléphonie Orange Guinée a organisé une conférence de presse ce mardi, 15 mai 2018, dans un réceptif hôtelier de la capitale. La démarche visait à parler des acquis du service Orange Money depuis son lancement en 2012 auprès de ses abonnés et des perspectives pour les prochaines années, a constaté un reporter de Guineematin.com qui a assisté à cette rencontre.

Cette conférence de presse a été précédée par la projection d’un film qui montre les nombreuses facilités et les avantages que le service Orange Money offre aux guinéens depuis son lancement en 2012. De nombreux témoignages recueillis dans le film auprès des citoyens, « le service Orange Money a effectivement respecté sa promesse de simplifier la vie des guinéens et de leur offrir le meilleur service de paiement de manière fluide et sécurisée ».

Brelotte Bah, DG de la société Orange Guinée

Dans son discours introductif, monsieur Brelotte Bah, Directeur Général de la société Orange Guinée a commencé par rappeler que sa société ambitionne d’être un opérateur multi-service en Guinée, en offrant à la population et aux entreprises le meilleur des services du numérique. Et, pour lui, ce numérique recouvre beaucoup de choses aujourd’hui, notamment la possibilité d’appeler, de surfer sur internet et de plus en plus accéder aux services financiers. « Six (6) ans après le lancement du service Orange Money, si nous prenons le prétexte du millionième de client Orange Money actif, c’est-à-dire qu’aujourd’hui, nous avons deux millions (2 000 000) de guinéens qui ont souscrit au service Orange Money ; donc, ça veut dire qu’il y a une adoption très importante. Et, chaque mois, il y a un million de clients qui utilisent Orange Money. Donc, c’est pour nous une étape importante que nous venons de franchir (…). Orange Guinée a aujourd’hui plus de sept millions (7 000 000) d’abonnés ; ça veut dire que plus de 15% de nos clients utilisent régulièrement Orange Money et c’est pour nous un motif de satisfaction. C’est pour moi une occasion de remercier tous nos clients et de leur renouveler notre engagement de tout faire pour déployer le meilleur du service numérique en Guinée. Nous aurons l’occasion très prochainement de procéder à d’autres lancements, d’autres innovations dans le but d’apporter à la population le meilleur du service numérique », a-t-il promis.

Sékou Amadou Bah, DG Orange fiances mobile Guinée

De son côté, monsieur Sékou Amadou Bah, Directeur Général d’Orange fiances mobile Guinée a indiqué que le lancement d’Orange Money marque la révolution digitale en Guinée. Selon lui, le mobile money contribue à la digitalisation du service financier en Guinée. « Nul n’imaginait, avant qu’on ne lance Orange Money, qu’il était possible en une minute de transférer de l’argent vers les confins les plus reculés de la Guinée, ce qui est devenu une réalité. Aujourd’hui, on peut aussi affirmer sans risque de se tromper que Orange Money représente l’un des meilleurs services que les opérateurs ont offert aux populations guinéennes. Nous avons entendu avec beaucoup de nos clients combien de fois Orange Money a transformé leur vie, combien de fois Orange Money a apporté une facilité dans leur vie. Depuis la semaine dernière, nous avons un million de client actif au compte d’Orange Money, ça représente plus de 600 mille transactions par jours, c’est à peu près entre 70 et 80 milliards de transactions, de flue d’argents qui circulent dans nos plateformes. Et, aujourd’hui, un éco système de paiement marchand qui est aussi très développé, c’est aujourd’hui un ensemble de service qu’on offre aux guinéens, mais aussi à la Guinée. Il faut se rappeler lors de la crise d’Ebola, que l’Orange Money a aidé à payer les missionnaires qui étaient dans tout le pays. On peut se rappeler que l’année dernière, Orange Money a contribué à mobiliser les recettes de l’Etat, c’est un précédent dans l’histoire de la Guinée, en tout cas dans la vente des vignettes, c’était une mobilisation sans précédent », s’est-il réjoui.

Pourtant, monsieur Sékou Amadou Bah estime que ceci n’est que le début puisque son service travaille actuellement à offrir un ensemble de service financier à toutes les populations guinéennes. « Nous avons déjà ouvert le transfert international de la France vers la Guinée ; et, l’inverse, nous y travaillons. Nous travaillons aussi à ouvrir des corridors de transfert international vers les pays de l’UEMOA : le Sénégal, la Cote d’Ivoire, le Mali, la Guinée Bissau, etc. C’est aussi un travail que nous faisons avec l’ensemble des équipes et tout le groupe Orange qui travaille pour offrir des services financiers, notamment le pico crédit et l’épargne. Vous savez déjà que dans beaucoup de pays, aujourd’hui, il est possible de prêter de l’argent avec son mobile et nous aussi en Guinée, on veut en faire une réalité. Nous voulons aussi offrir à nos clients une sécurité, nous voulons leur offrir un service fiable et sécurisé, notamment en travaillant sur les parcours simples, en faisant des sensibilisations, en collaborant avec les autorités à tous les niveaux pour offrir à nos clients un environnement sécurisé, un environnement fiable, un environnement serein pour opérer, pour faire leurs transactions électroniques et leur offrir une sécurité dans leur transaction », a annoncé monsieur Bah.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin