Depuis le 24 décembre 2017, date du début du congé de Noël, les cours sont arrêtés dans les écoles de la commune de Lola. Une situation due à l’absence des élèves dans les classes, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Le congé de Noel a pris fin le 1er janvier dernier. Depuis, les cours ont repris dans les toutes les écoles de la Guinée, sauf à Lola. Dans cette préfecture de la Guinée forestière, les élèves n’ont toujours pas repris le chemin des classes. Les enseignants et les encadreurs des différentes écoles de la ville (Primaire, collège et Lycée) se présentent chaque matin dans ces établissements, mais les élèves eux ne sont pas au rendez-vous.

Cette situation préoccupe aujourd’hui les autorités éducatives de la préfecture. Les responsables de la DPE ont rencontré le coordinateur préfecture des APAE de Lola pour plancher sur cette problématique. « Les élèves doivent savoir que Lola n’est pas séparée de la Guinée du point de vue éducation. Une mauvaise habitude est ancrée dans leurs esprits. Tous les élèves de la Guinée, depuis le 2 janvier 2018 sont dans les écoles sauf ceux de Lola. Ils oublient que le programme est le même depuis Conakry jusqu’à Lola. Les maitres et professeurs sont dans les écoles tous les matins mais les élèves eux créent le vide », a déclaré Célestin Kounon Sagno, coordinateur préfecture des APAE de Lola après cette rencontre avec les autorités éducatives.

Il ajoute que cette situation est imputable surtout aux parents d’élèves, qui restent indifférents face à l’absentéisme de leurs enfants : « Nous parents, dormons avec nos enfants tout en oubliant qu’ils sont élèves. Et à la fin de l’année scolaire, nous serons les premiers à accuser les enseignants. Monsieur le DPE a mis la pression sur les enseignants depuis le 2 janvier 2018 pour la reprise des cours, mais voilà que nous dorlotons nos enfants dans les couvertures. C’est une mauvaise habitude, cessons ! Nous devons changer ! », a-t-il insisté.

Pour l’heure, beaucoup d’élèves, partis passer les fêtes de fin d’année dans les villages n’ont toujours pas fait le retour. En attendant le lundi pour voir l’atmosphère dans écoles, le coordinateur des APEAE de Lola se dit indigné du comportement des élèves et des parents qui ne se soucient pas du bon déroulement de l’année scolaire.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Facebook Comments