Comme nous l’annoncions il y a quelques semaines, un jeune a été a interpellé suite à la découverte du corps sans vie d’une jeune fille, retrouvé pendu à un arbre le 1er avril dernier à Kignah, un district de la sous-préfecture de Gougoudjè dans la préfecture de Télimélé.

Après avoir été entendu par la police, le meurtrier présumé de la fille qui a nié en bloc les faits, a été mis à la disposition de la justice qui devra déterminer s’il est coupable ou non des faits qui lui sont reprochés, a appris Guineematin.com des autorités policières de Télimélé.

Après la mort d’Aissatou Koumba Bah dont le corps a été retrouvé pendu à un arbre à quelques mètres de son village à Kignah, l’autopsie a révélé que la jeune mariée et sans enfant a été tuée avant d’être pendue. C’est ainsi que son amant a été arrêté et conduit au commissariat central de police de Télimélé pour des fins d’enquête.

Commandant Pépé Kpogomou, commissaire central adjoint de la police de Télimélé

Le jeune homme qui est suspecté d’avoir commis ce meurtre a nié les faits au cours de son audition. « Il a été interpellé parce qu’il est copain a la fille, mais il a nié les faits en bloc. Mais, comme on ne pouvait pas libérer le bonhomme au commissariat, nous avons transmis le dossier à la justice, il est au compte de la justice maintenant-là.

Vous savez que dans de tels cas, dès qu’on interpelle un citoyen, les gens disent qu’on a pris l’auteur du crime. Donc, pour éviter d’autres problèmes, on était tenu obligé de transmettre le dossier à la justice qui va s’occuper du reste », a indiqué au téléphone de Guineematin.com, le commissaire central adjoint de police de Télimélé, le commandant Pépé Kpoghomou.

L’officier de police précise que ses services n’ont trouvé aucune preuve incriminant le suspect dans cette affaire.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Guineematin