Lancement ce mercredi, 16 mai 2018, des travaux de l’atelier d’examen du projet de Rapport National Volontaire 2018 de la Guinée sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030.

Organisé dans un réceptif hôtelier de la capitale par le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, en partenariat avec le système des Nations Unies, cet atelier de deux jours (les 16 et 17 mai 2018) vise à aider les futures générations à répondre à leurs propres besoins, à travers l’éradication de la pauvreté, de la faim, la réduction des inégalités, l’utilisation des ressources naturelles, de la santé et de l’éducation, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était à l’ouverture officielle de cet atelier.

Dans son discours de circonstance, madame Séraphine Wakana, représentante résidente du système des Nations Unies en Guinée a indiqué que le Rapport National Volontaire 2018 de la Guinée sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable est un outil de pilotage stratégique qui assure le suivi et l’évaluation des réalisations des pays en lien avec les engagements de mise en œuvre de l’agenda 2030.

Séraphine Wakana, représentante résidente du système des Nations Unies en Guinée

« C’est un exercice qui comporte des enjeux essentiels pour le développement durable, tant au niveau national que celui international. C’est pourquoi, je me réjouis de participer à cet atelier, au nom du système des Nations Unies en Guinée, pour saluer le leadership dont a fait preuve le gouvernement guinéen pour l’élaboration de ce document, à travers notamment le ministère du Plan et de la Coopération Internationale. Ce qui constitue à ne point douter, un témoignage éloquent de l’importance que les autorités accordent, au nom du principe de recevabilité et de responsabilité mutuelle, à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) en Guinée », a-t-elle indiqué.

En outre, madame Séraphine Wakana a précisé que ce rapport offre une réelle opportunité pour évaluer, à mi-parcours, les progrès accomplis dans la mise en œuvre du PNDES et des ODD. « La présentation de ce rapport, une fois finalisé, au Forum Politique de Haut Niveau sur le développement durable, prévu à New York en Juillet 2018, contribuerait vivement à renforcer la visibilité de la Guinée sur la scène internationale, en informant en toute transparence, sur les efforts déployés en matière de développement ainsi que mettre en lumière les défis à aborder pour l’atteinte des ODD », a-t-elle ajouté.

Péma Guilavogui, Secrétaire Général du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale

De son coté, monsieur Péma Guilavogui, Secrétaire Général du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, représentant la ministre Hadja Mama Kanny Diallo à cet atelier, a dit que ce programme est un pacte mondial avec 17 objectifs, 169 cibles et 230 indicateurs de différents types. Selon lui, il s’agit de l’éradication de la pauvreté, la faim zéro et la réduction des inégalités, l’utilisation des ressources naturelles, la santé et l’éducation, l’inégalité des sexes, la paix et le partenariat.

« Les ODD ont été une étape très importante dans la vie des Etats que nous sommes, pour surtout renforcer les systèmes que nous avons, les systèmes de santé, les systèmes d’éducation, pour booster un peu la croissance. Parce qu’il est important, justement, de détenir une bonne base pour avoir une croissance forte, équitable, plus inclusive. Donc, il était important justement cette fois-ci de partir sur une base que nous comprenons tous, parce qu’il était important que nous partagions les expériences avec les autres pays pour comprendre un peu la dimension justement de ces ODD. Il est important que le soutien, quand il doit arriver, pour qu’il puisse bénéficier à tous, que chacun comprenne le contenu. Donc, tous les secteurs travaillent ensemble à sortir des indicateurs qui permettent un meilleur suivi. Et, c’est dans ce cadre-là que les ODD participent à accompagner le pays dans la mise en œuvre aussi du Plan National de Développement Economique et Social », a-t-il expliqué, précisant que le travail se fait de façon rythmé pour que les résultats soient plus accessible à tous.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin