A quelques mois de la ténue des examens nationaux, l’heure est aux deniers préparatifs dans les différents établissements scolaires de la commune urbaine de Kankan. Actuellement, responsables, enseignants et élèves s’activent sur le terrain pour être dans le temps, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Chaque année, à l’approche des examens nationaux, de nombreuses actions sont entreprises par les responsables d’écoles en quête de succès.

Au lycée 3 Avril de Kankan par exemple, le taux d’exécution des programmes est plus que satisfaisant. Selon le proviseur Moussa Guilavogui, « il faut savoir que les programmes sont presque achevés. Il n’y a que quelques professeurs qui sont à 98% de l’achèvement. Les professeurs qui ont achevé leurs programmes actuellement sont en train de les revoir pour mieux préparer les candidats ».

Selon Ibrahima Kalil Condé, secrétaire général du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) à Kankan, version Aboubacar Soumah, les élèves et les enseignants sont tous motivés pour être dans le temps. « Comme les années antérieurs, il y a la motivation de la part des élèves et enseignants qui sont engagés et disponibles. Aujourd’hui, notre regard est porté vers le bac blanc qu’on ne tardera pas à affronter. Il n’y a pas de doute ni de crainte, l’année 2018 est appelée à Kankan, année de rendez-vous au campus », prophétise le syndicaliste.

Pour N’Faly Sidibé, premier responsable du lycée Almamy Samory Touré, « les programmes ne sont jamais achevés avant les examens. Un enseignant n’est jamais en manque de sujets devant les élèves. C’est ça qui fait que chez moi ici, les cours se tiennent normalement. Tout travailleur peut dire, j’ai fini mon travail, sauf un enseignant », estime monsieur Sidibé.

Interrogée sur la question, Kany Chérif, élève en classe de Terminale au lycée Almamy Samory Touré, appelle ses amis à plus d’ardeur avant la fin de l’année scolaire. « Il y’a certains élèves qui ne viennent plus en classe parce que pour eux les programmes sont finis. Pourtant, ce n’est pas le cas, quand les programmes finissent, les professeurs nous tiennent en séances de révisions avant la date des examens ».

A noter que la fin des cours est prévue le 30 mai 2018. S’en suivront les évaluations pour l’examen d’entrée au collège, le brevet et le baccalauréat, successivement.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tel : (00224) 620 95 40 47

Facebook Comments

Guineematin