Le ministère de la justice, à travers la Direction Nationale à l’Administration Pénitentiaire, ne possède qu’une seule et unique fourgonnette pour acheminer les détenus de la maison centrale vers les 3 tribunaux de Conakry (Kaloum, Mafanco et Dixinn). Malheureusement, ce véhicule est tombé en panne et n’a pu acheminer les prisonniers dans les tribunaux ce jeudi, 07 décembre 2017, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

De nombreux prévenus devraient répondre de leurs actes ce jeudi, notamment au tribunal de première instance de Dixinn. La panne de la fourgonnette a créé un contretemps qui a mis mal à l’aise les avocats et les familles de certains détenus.

A l’annonce de la nouvelle, maître Ibrahima Barry a estimé que l’information ne devrait pas être donnée publiquement. « C’est honteux », a dit laconiquement l’avocat.

De nombreux dossiers correctionnels étaient pourtant inscrits au rôle du tribunal de Dixinn, présidé par Thierno Souleymane Barry. Les 19 détenus concernés ne sont finalement pas venus.

Des avocats, qui ont requis l’anonymat, dénoncent cet état de fait. « C’est regrettable que pour les 3 tribunaux de Conakry qu’il y ait seulement un seul véhicule pour transporter les détenus. C’est comme si le ministère n’avait pas de budget ».

Bref, les détenus continuent leur galère en taule, en attendant la réparation de la fourgonnette offerte par l’Union Européenne à la Guinée.

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI de Dixinn pour Guineematin.com

Facebook Comments