Deux jeunes ont été condamnés hier, mercredi 16 mai 2018, à deux ans d’emprisonnement chacun par le TPI de Dixinn. Mohamed Camara et Mohamed Lamine Bangoura ont été reconnus coupables d’avoir enlevé le sac d’une citoyenne française à Conakry, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les faits pour lesquels les deux jeunes ont été condamnés se sont produits le lundi 14 mai 2018 au quartier Dar es-salam. Ce jour-là, des habitants des abords de la décharge publique située dans ce quartier, ont organisé une manifestation de rue pour protester contre leur déguerpissement annoncé par le gouvernement. En marge de cette manifestation, des jeunes du quartier ont érigé des barricades sur la route pour empêcher la circulation.

De passage sur les lieux, André Salmon, une citoyenne française est tombée sur cette situation, et son sac a été enlevé, a-t-elle expliqué devant le Tribunal de Première Instance de Dixinn : « J’ai trouvé cet obstacle où il y avait beaucoup de jeunes et des enfants. Ils ont envahi ma voiture. Lorsque les uns me parlaient à droite, l’un parmi eux est venu à gauche retirer mon sac.

Je suis descendue de la voiture, j’ai aperçu quelqu’un qui pourchassait le voleur. Dès qu’il l’a attrapé, il a pris à son tour le sac et il a pris lui aussi la fuite », a narré la victime à la barre, ajoutant qu’elle avait son téléphone portable, sa pièce d’identité, une paire de lunettes, son trousseau de clefs et une somme de 200 mille francs guinéens dans le sac.

Suite à cet acte, deux suspects, Mohamed Camara alias ‘’Kaka’’ et Mohamed Lamine Bangoura alias « Tout Petit » ont été arrêtés le même jour par les services de sécurité et placés sous mandat de dépôt, avant de comparaître ce mercredi, 16 mai devant le TPI de Dixinn.

A la barre, les prévenus ont reconnu avoir participé au partage de l’argent trouvé dans sac de la dame, mais ils disent que ce ne sont pas eux qui ont enlevé le sac en question : Selon eux, c’est leur ami surnommé ‘’Clinpoko’’ qui est l’auteur principal du vol. « C’est Clinpoko qui a pris le sac d’André Salmon. Il a remis à chacun de nous une somme de 50 mille francs guinéens. Depuis ce jour on ne s’est pas vu. On ne sait pas où il est parti avec le sac » ont-ils soutenu.

Mais ces explications ont été rejetées par le procureur Mohamed Samoura, qui a indiqué que les objets qui se trouvaient dans le sac ont été retrouvés avec les prévenus. « Compte tenu de la gravité des faits, je vous demande de les condamner à 3 ans d’emprisonnement » a-t-il requis auprès du tribunal.

Finalement, le juge a condamné les deux prévenus à 2 ans d’emprisonnement chacun et au remboursement intégral des objets volés.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin