image d’archive

C’est une triste nouvelle pour le président-candidat Alpha Condé. En campagne pour sa réélection à la tête de la Guinée pour un troisième mandat, le chef de l’Etat guinéen a perdu hier, mercredi 14 octobre 2020, un membre de sa garde présidentielle. Ce militaire dont l’identité n’a pas encore été révélée au grand public a succombé de ses blessures à l’hôpital régional de Kankan où il était admis suite à un accident de la circulation dont il avait été victime la veille, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Selon nos informations, cet agent faisait partie du cortège qui a accompagné mardi le président Alpha Condé à Siguiri, dans le cadre de la campagne électorale en prélude au scrutin présidentiel du 18 octobre prochain. Et, c’est en route pour cette zone aurifère que le pick-up à bord duquel il se trouvait a subi un accident à Bankalan (un district de la sous-préfecture de Bathè Nafadji, située à près de 30 kilomètres de Kankan), aux environs de 15 heures. Le pick-up rempli de militaires s’est heurté à un dos d’âne avant de se renverser. Sur place, sept (7) blessés (dont un dans un état critique) ont été enregistrés. Et, c’est ce blessé grave qui a succombé ce mercredi soir à l’hôpital régional de Kankan.

« On l’a reçu dans un état très critique. Dès qu’il est venu, on l’a conduit au bloc pour la réanimation. Il a été vraiment touché, il a eu de fortes contusions, de traumatisme. Toute l’équipe était réunie au près de lui pour tenter de le sauver ; mais, en vain. Donc, une heure après, il est décédé », a expliqué Dr Yaraboye Koïvogui, le médecin chef du service des urgences de l’hôpital régional de Kankan.

A noter que le corps de ce militaire, membre de la garde présidentielle, avait rapidement été embarqué pour Conakry.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin