DPE de Mamou, Bakary KabaDans le cadre de la prévention de la maladie Ebola dans les écoles, des Kits sanitaires ont été offerts par  la GIZ et l’Unicef à la DPE de Mamou. Mais, au cours de la distribution, des kits, le DPE a été accusé de détournement, notamment des cartons de savon DJAMA destinés à Porédaka.

Joint au téléphone par Guineematin.com, le DPE, monsieur Bakary Kaba, a proposé une rencontre pour une meilleure explication. Et, Guineematin.com qui avait un reporter était en séjour à Mamou est allé à sa rencontre : « Deux partenaires nous ont alimenté en Kits. Ce sont la GIZ et l’Unicef. Sur place, la GIZ  a pris les cas sous sa juridiction comme par exemple Bouliwel, Porédaka, Soya et Timbo.  A ce niveau, elle a livré 464 seaux de 30 litres  464 seaux de 10 litres, 736 cartons de savons, 1579 flacons de chlore, 106 registres, 285 dépliants pour  enseignants,  106 dépliants pour écoles, 358 affiches pour classes, 13 149 fiches individuelles d’élève et 285 fiches individuelles de maîtres, plus 464 autocollants pour les sceaux », a dit le directeur préfectoral de l’éducation de Mamou, monsieur Bakary Kaba.

Parlant de l’apport de l’UNICEF, le DPE a également donné les détails des quantités reçues et la distribution, avant de parler d’une sous-préfecture oubliée (Tokoré Boko) qu’il a fallut insérer.

DPE Mamou, Bakary KabaSur les rumeurs de détournement des cartons de savon dont il est accusé, monsieur Kaba a prlé de fausses rumeurs : «  Ce sont des rumeurs mensongères. C’est mon véhicule même qui a déposé les kits de Porédaka, de Bouliwel, de Soyah et de Timbo.  Ce jour, je n’avais pas de temps et c’est mon chauffeur qui à déposé au niveau de Porédaka.  Il s’est avéré qu’un carton de Bouliwel, par inattention, est arrivé à Porédaka. Quand j’ai appelé le DES, il a envoyé le carton dans mon bureau et le carton a été envoyé à Bouliwel »…

Mais, les informateurs de Guineematin.com a Mamou persistent à croire que le Directeur préfectoral de l’éducation a bel et bien réorientéune quantité du savon à son profit.

 De retour de Mamou Abdoulaye Oumou pour Guinéematin.com

Tél : 666 48 66 01

 

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin