Comme annoncé précédemment, l’Etat guinéen a lancé ce vendredi, 27 avril 2018, les travaux de construction de 20 000 logements sociaux à Cobayah, dans la commune de Ratoma. Ces travaux, qui se font en partenariat avec la société chinoise Guinea Mar Grandiozo, visent à désengorger le centre-ville de Kaloum et à moderniser la capitale, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

La cérémonie a été président par le professeur Alpha Condé. Guineematin.com vous propose le décryptage intégral du discours du numéro un guinéen, lors de la cérémonie de lancement de cet ambitieux projet de logements sociaux.

«Monsieur le Premier ministre, madame et monsieur les membres du Gouvernement, monsieur le Gouverneur, monsieur l’ambassadeur de Chine en Guinée, monsieur le président de cette belle société chinoise. La Guinée avait pendant la période coloniale la SIG (la Société Immobilière de Guinée), pour faire les maisons sociales comme dans les pays voisins. Malheureusement, nous n’avons pas continué contrairement aux autres voisins. Donc, nous n’avons pas développé une politique de maisons sociales, ce qui est un très grand malheur pour le peuple de Guinée.

C’est pourquoi nous avons lancé avec la SONAPI, une nouvelle société afin de doter la Guinée de nouvelles maisons sociales. Nous sommes très heureux que nos amis, après avoir construit Plaza Diamond, qui est pour les grands bourgeois, aient pensé à nous accompagner pour les maisons sociales. Mais, nous ne voulons pas commettre les erreurs des autres pays où des maisons sociales deviennent des bidonvilles. C’est pourquoi, à chaque fois que nous devons construire des maisons sociales, nous exigeons que ça soit composé des maisons sociales de moyen standing et de grand standing afin que les populations soient mélangées.

Nous nous félicitons donc de cette initiative de la société de Guinea Mar Grandioso pour la construction de cette nouvelle ville, car il ne s’agit pas seulement de construire 20 000 logements sociaux, mais il s’agit de construire une véritable ville nouvelle avec l’administration, des hôtels, les centres de commerces etc.

Et, d’après le gouverneur, la superficie est plus grande que la structure de Kaloum. Ça veut dire plus tard, toutes les populations de Kaloum peuvent déménager. C’est le Gouverneur qui a dit, ce n’est pas moi. Donc, nous sommes très heureux parce que beaucoup de quartiers de Conakry sont des quartiers qui ont été construits avant la deuxième guerre mondiale. Don, c’est vraiment des maisons qui sont dépassées.

C’est pourquoi dans le programme de Conakry 2040, nous voulons complètement modifier la structure de Conakry. Mais pour cela, il faut d’abord construire des maisons là où les populations peuvent déménager…Nous sommes content de la pose de la première pierre ».

Propos recueillis par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin