Le Brevet d’études du premier cycle a été lancé ce samedi, 23 juin 2018 en Guinée. Dans la commune de Dixinn à Conakry, 3 297 dont 1.591 filles prennent part à cet examen national, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est au lycée Donka que le directeur communal de l’éducation de Dixinn, a procédé au lancement officiel de l’épreuve de Dictée-Questions qui ouvre le bal du BEPC 2018. A cette occasion, Fodé Sylla est revenu sur quelques dispositions prise pour favoriser un bon déroulement de cet examen.

« J’ai commencé d’abord par une forte sensibilisation, après on a fait l’affichage des listes des surveillants avant-hier. J’ai fait l’entretien avec tous les surveillants, et tous les corps d’encadrement pour permettre le bon déroulement des examens à Dixinn » a-t-il annoncé, assurant que si ses consignes sont respectées il n’y aura aucun dérapage dans la commune.

Aux côtés du DCE, se trouvaient plusieurs responsables éducatifs dont Chérif Bah, coordinateur national des examens. Ce dernier a rappelé que les examens nationaux sont organisés sous le signe de la tolérance zéro. « Il faut empêcher la fraude sous toutes les formes. Donc, les candidats sont informés et sensibilisés à cet effet », souligne le coordinateur national des examens.

De son côté, le président de la coordination communale de l’association des parents d’élèves et amis de l’école, Mohamed Soumah, qui a pris part au lancement officiel de la première épreuve, a salué les conditions dans lequel cet examen est organisé. Il espère qu’il se déroulera sans aucun incident.

Les 3.297 candidats de la commune de Dixinn sont repartis dans 10 centres d’examen dont un pour le franco-arabe ».

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Guineematin