Un incendie d’origine inconnue a complètement calcinée hier, mardi 13 mars 2018, la concession de feu Elhadj Bassirou Poreko Diallo située non loin du domicile de feu Siradiou Diallo au quartier Mosquée de la commune urbaine de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Tout a commencé aux environs de 10 heures quand ce feu mystérieux s’est déclaré dans ce bâtiment. Les flammes ont touché quelques effets dans deux chambres. Le concours des sapeurs-pompiers à aidé à maitriser les flammes.

En début d’après-midi, alors que les sapeurs-pompiers intervenaient à Dombi, les flammes d’une petite intensité sont revenues pour quelques instants dans la concession. Car, des effets sortis du grand bâtiment ont été envoyés à l’annexe.

C’est aux environs de 18 heures que tout à repris dans le grand bâtiment qui a finalement été complètement calciné, malgré l’effort des riverains et l’intervention des sapeurs-pompiers aux moyens logistiques dérisoires : avec seulement une citerne de 4000 litres d’eau.

Il ressort que c’est une des vieilles qui a ramené des effets qui avaient été sortis le matin dans le grand bâtiment, contre la volonté de tous les autres membres de la famille.

Curieusement, cette famille de mosquée est la belle-famille des sinistrés de Dombi. Il semble que c’est la grand-mère maternelle qui est allé chercher ses petits-enfants et leurs effets pour les amener avec elle à mosquée. Le feu mystérieux s’est alors déclaré dans toutes les pièces où les petits-enfants venus de Dombi ont posé leurs valises.

L’on se rappelle que depuis le début du mois de février 2018, cette famille de Dombi est confrontée à ces feux mystérieux qui ravagent tout sur leurs passages.

Par expérience, il est admis que chaque fois qu’un feu mystérieux apparait dans une concession, on doit laisser les effets sortis des bâtiments ou chambres touchés pour limiter les dégâts.

On ne doit pas aussi crier au secours si on ne veut pas être débordé par les flammes. En tout cas, la situation est maitrisée partout où les sinistrés ont respecté scrupuleusement les consignes de sécurité données par les sages de la localité.

Il est tout de même à déplorer que malgré les multiples appels du commandant de l’unité régionale des sapeurs-pompiers, Commandant Mory Kany Camara aucun expert n’a encore été reçu à Labé pour étudier le phénomène et circonscrire les flammes.

A noter également que pour la seule journée de ce mardi, 13 mars 2018, l’unité régionale des sapeurs-pompiers qui se débrouille avec une seule petite citerne de 4000 litres d’eau a été obligé d’intervenir 5 fois dans 3 concessions de la commune urbaine de Labé : Mairie, Mosquée, Dombi, Mairie et Mosquée.

C’est seulement à Mairie qu’un court-circuit a été suspecté d’être à l’origine de l’incendie. Mais, aucun élément solide ne permet de l’affirmer avec exactitude.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin