La grève des greffiers déclenchée vendredi dernier n’a pas été observée à Siguiri. Dans cette préfecture, les activités n’ont connu aucune perturbation en raison de cette grève. Et le greffier en chef de Siguiri a expliqué la raison de la non-observation de cette grève au micro du correspondant de Guineematin.com sur place.

Alors que l’appareil judiciaire est paralysé depuis le 08 juin dernier à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays, la justice de paix de Siguiri, elle, fonctionne à la normale. Sur place, les greffiers n’ont pas suivi le mot d’ordre de grève venu de Conakry. Rencontré ce lundi, 11 juin 2018 dans son bureau, Maître Momo Bangoura, greffier en chef de la préfecture a expliqué pourquoi cette grève n’est pas observée à Siguiri.

Me Momo Bangoura

« Je ne suis pas parti en grève parce que je ne relève pas de ceux qui ont déclenché la grève, je relève de l’association des greffiers de Guinée (AGG), et cette grève a été déclenchée par la nouvelle génération de greffiers, donc je continue à travailler jusqu’au jour où l’AGG me demandera d’arrêter le travail et d’aller en grève. Je suis d’accord et conscient qu’ils mènent une lutte qui est dans l’intérêt de tous, mais il fallait suivre la voie normale », a-t-il affirmé.

A noter que l’association des greffiers de Guinée, opposée à cette grève en cours, a tenu une assemblée générale ce lundi à Conakry. Elle estime que ceux qui ont déclenché cette grève sont des dissidents, qui ne peuvent pas parler au nom de tous les greffiers du pays.

De Siguiri Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin