On l’annonçait précédemment qu’une tempête a frappé la sous-préfecture de Kondianakoro à Mandiana dans la soirée du mercredi 23 mai 2018, on en sait un peu plus sur le bilan de cette catastrophe. Plus de 1000 personnes ont été blessées et 860 maisons ont été endommagées, a appris le correspondant de Guineeematin.com basé à Siguiri des autorités locales.

La situation est actuellement dramatique à Kondianakoro, commune rurale de la préfecture de Mandiana. Cette localité a été frappée par un vent violent accompagné de pluie dans la soirée du mercredi 23 mai 2018. Au lendemain de cette catastrophe, c’est la désolation totale dans la localité. Les blessés cherchent à se faire soigner pendant que d’autres cherchent à récupérer leurs biens récupérables.

De leur côté, les autorités locales se sont immédiatement activées pour faire le bilan des dégâts causés. En l’absence du sous-préfet qui se trouve à Conakry, c’est l’ex-président de la délégation spéciale, Famori Keita, et une équipe qui sont descendus sur le terrain pour recenser le nombre de blessés et le nombre de d’habitations endommagées. Au terme de ce travail, ils ont communiqué à Guineematin.com, leur constat sur le terrain.

« Nous avons passé la journée du jeudi 24 mai 2018 à travailler, les dégâts sont énormes, nous avons enregistré 1248 blessés dont 712 hommes et 536 femmes ; et 860 bâtiments décoiffés, 368 familles ont été touchées par la tempête. Beaucoup de blessés ont été évacués vers des services médicaux spécialisés, mais pour le moment aucun cas de mort n’a été déclaré », a indiqué Famori Keita.

Pour l’instant, beaucoup de blessés reçoivent encore des soins dans les centres médicaux, alors que de nombreux habitants de Kondianakoro passent le Ramadan sans abris et sans nourritures.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin