dialogueLes acteurs politiques se retrouvent au grand complet dans la salle des Actes du palais du peuple, à Conakry, pour la relance du dialogue politique tant attendu, a constaté un reporter de Guineematin.com dans la matinée de ce jeudi 22 septembre 2016.

Comme on le sait, cette rencontre est la conséquence de la décrispation politique enregistrée suite à la rencontre entre le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, et le chef de file de l’opposition, Elhadj Cellou Dalein Diallo, le 1er de ce mois à la présidence de la République.

Trop d’opposants dans la salle ! On demande 5, ils envoient 8 !

Face aux deux représentants du gouvernement (Boureima Condé et Kiridi Bangoura) et aux trois de la mouvance présidentielle (Amadou Damaro Camara, Saliou Bella Diallo et Patrice Camara), le reporter de Guineematin.com a compté au moins sept opposants à la place où il était prévu cinq fauteuils !

A part un représentant du PEDN, cité dans la salle, les adversaires du régime Alpha Condé ont envoyé leur porte parole, l’honorable Aboubacar Sylla, le secrétaire général du principal parti de l’opposition (UFDG), l’honorable Aliou Condé, deux des candidats malheureux de la dernière élection présidentielle (Faya Milimono et Papa Koly), l’honorable Jean Marc Telliano, Ibrahima Sory Diallo et Bogolo Haba.

Selon les premières indiscrétions, quelques petites contradictions auraient commencé au sein des opposants dont certains n’ont de poids que la violence des mots employés dans leur communication.

A noter la présence de quelques diplomates accrédités en Guinée, notamment les ambassadeurs des Etats Unis, de l’Union européenne, de France ; ainsi qu’un représentant de la CENI (Etienne Soropogui) et de la société civile (Abdoulaye Diallo du CNOSC).

A suivre !

Mamadou Alpha Assia Baldé est l’émissaire de Guineematin.com à ce dialogue

 

Facebook Comments

Guineematin