Comme d’habitude, l’UFDG, principal parti de l’opposition guinéenne, a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 02 décembre 2017, à son siège social, à la Minière, dans la commune de Dixinn. A l’absence du leader du parti, Cellou Dalein Diallo, c’est son vice-président, Docteur Fodé Oussou Fofana qui a présidé la rencontre, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Après une longue prestation artistique, suivie de la présentation des responsables du parti venus de l’Angola pour la plupart, le député et secrétaire général du parti, l’honorable Aliou Condé a invité les militants à s’informer de l’existence de leurs noms au niveau des quartiers.

« Si vous attendez le jour où les cartes électeurs vont venir et les listes affichées devant les bureaux de vote, ça sera trop tard. C’est très important de vérifier parce que le résultat que nous allons obtenir dans un quartier, c’est ce qui nous permettra de désigner le chef du quartier. Mais, si vous habitez à Hamdallaye et vous vous faites recenser à Bonfi, vous allez voter à Bonfi, votre responsable ne sera pas pour Hamdallaye. C’est pourquoi, nous invitons tout le monde, même ceux qui sont sûr que leurs noms figurent dans leur quartier, d’aller vérifier parce qu’il ne reste plus que 4 jours pour le faire », a expliqué le secrétaire général de l’UFDG.

Après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire de l’ancien ministre, Amadou Oury Lélouma Diallo, le président de séance, Docteur Fodé Oussou Fofana a salué la mobilisation au nom de son leader, Cellou Dalein Diallo.

Dans son discours, le président du groupe parlementaire Libéral- Démocrate a longuement fustigé la politique « divisionniste », du Président Alpha Condé. « Nous ne cherchons pas le pouvoir pour une communauté. Nous cherchons le pourvoir pour réconcilier l’ensemble des guinéens. Quand nous, nous avons ça comme objectif, de l’autre côté, monsieur Alpha Condé qui ne connait pas la Guinée et les guinéens, il s’est donné pour mission de diviser les guinéens. Son premier discours, c’est de dire qu’il a été élu par 3 régions sur 4 et les autres sont des tortues. On a vu des ministres ici qui traitaient les opposants de chien et qui ont été nommés par monsieur Alpha Condé. La Guinée et les guinéens ont été divisés par cette gouvernance hasardeuse. Le 2ème mandant de monsieur Alpha Condé est pire que le 1er mandat. Les gens vivent dans la misère et la précarité alors que monsieur Alpha Condé n’a qu’un seul objectif, c’est comment faire un 3ème mandat ? Il ne calcul qu’à ça et ne réfléchit qu’à ça », accuse Dr Fodé Oussou Fofana.

Enfonçant le clou, le vice président de l’UFDG a ajouté qu’après la division des communautés, le Président Alpha Condé s’est tourné vers l’opposition et la société civile. Au niveau de l’opposition, particulièrement à l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana a rassuré que le Président ne le réussira jamais. « Que le monde entier nous entende, monsieur Alpha Condé n’est capable de débaucher aucun responsable de l’UFDG. Nous préférons la mort que de trahir Cellou Dalein et d’aller au RPG », a-t-il insisté, avant de lancer un message aux chasseurs de postes qui disent au président Alpha Condé qu’ils sont capables de débaucher telle ou telle personne au niveau de l’UFDG.

Par ailleurs, Docteur Fodé Oussou Fofana a apporté son soutien aux journalistes qui passent une période très difficile en ce moment. « Cette presse responsable, nous savons ce que vous endurez, nous savons le salaire que vous recevez ; mais, vous êtes là pour la défense de l’intérêt de la Guinée. Monsieur Alpha Condé, toujours dans sa logique de 3ème mandat, s’attaque à vous parce qu’il sait que vous défendez la vérité. Nous disons que c’est grave. Il faut attaquer Moussa Moïse parce qu’il a parlé de ce qui est connu de tout le monde. Il a parlé d’un dossier qu’on a discuté en plénière à l’assemblée nationale. Il faut l’intimider et fermer les radios. Dans la logique d’Alpha Condé, au niveau de la presse aussi, il faut intimider parce que bientôt, ceux qui ne seront pas avec lui et qui diront la vérité, seront des proches de l’opposition et seront des ennemis à abattre », a-t-il fustigé, invitant au passage les journalistes à continuer leur combat.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments