Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP)

Comme annoncé précédemment, de nouvelles violences intercommunautaires ont eu lieu samedi dernier, 24 avril 2021, à N’Zérékoré. Des citoyens issus d’ethnies et de religions différentes se sont affrontés au quartier Nyen (dans la commune urbaine), faisant un mort et deux blessés. Cet affrontement, qui intervient environ deux semaines après un autre enregistré dans cette même localité, démontre que ces deux communautés n’ont toujours pas enterré la hache de guerre.

Et, cette situation ne laisse pas indifférent Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, le président du parti UDRP (Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès). Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce lundi 26 avril 2021, l’opposant guinéen, qui est originaire de cette région, a déploré le fait que ce problème persiste encore à N’Zérékoré. Et il accuse le régime Alpha Condé de n’avoir pas fourni suffisamment d’efforts pour trouver solution à ce problème.

« Cette situation n’est pas une première. Il y a toujours eu cette contradiction, ce genre de mouvements qui sont dans un état latent. En fait, les foyers de tension n’ont pas jamais été éteints. C’est pourquoi, je dirai que c’est le paroxysme puisque les autorités politiques n’ont rien fait pour harmoniser le vivre ensemble entre les communautés ou les composantes ethniques vivant dans cette région. Ces affrontements sont aussi le résultat d’une sorte d’hégémonie, parce qu’il y a certains qui croient qu’ils sont permis de tout faire.

Alors dans ce cas, il suffit juste qu’il y ait un rien pour qu’il y ait étincelle. Et, il n’y a jamais eu un effort réel pour pouvoir réconcilier les positions. On ne peut pas venir dire aux gens : levez-vous et embrassez-vous alors qu’il y a des problèmes réels auxquels on n’a pas fait face. Je trouve cela très regrettable parce que ces communautés ont toujours vécu ensemble. Et, il faut le dire clairement aujourd’hui, que c’est avec l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir que tous ces maux ont connu leur paroxysme.

Nous sommes certainement arrivés à cet état de fait beaucoup plus pendant que M. Condé est là. C’est pourquoi, je dirai que c’est lui qui n’est pas en train de fournir l’effort nécessaire  pour que les gens puissent s’entendre parce qu’il utilise justement cette division à des fins politiques. C’est très regrettable, car cela ne devrait pas se faire », a dit cet opposant dont la candidature à la présidentielle du 18 octobre 2020 avait été recalée par la Cour constitutionnelle.

Pour mettre fin à ces violences intercommunautaires à N’Zérékoré, Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou indique qu’il faut « abattre un travail énorme. Il faut un travail de conscientisation, un travail de sensibilisation surtout. Et, il ne faut pas qu’on permette à certaines personnes de venir montrer qu’eux, ils sont prédisposés pour la guerre. Quand vous voyez ces gens qui viennent se taper la poitrine pour dire qu’eux, ils n’ont pas peur de la guerre, qu’est-ce vous voulez que les autres fassent ?

Cela veut dire que dans n’importe quel mouvement, ils vont l’interpréter comme des provocations. Et puisqu’ils se sentent en position de pouvoir faire la guerre, il suffit d’un rien pour que la situation dégénère et c’est ce qui n’est pas normal.  Donc il faut qu’on ait le courage de le dire, et j’appelle les uns et les autres à mettre la balle à terre pour se comprendre parce qu’ils l’ont toujours fait. Ce n’est pas à cause d’un monsieur que nous allons abandonner notre tradition », a dit le leader de l’UDRP.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin