Alpha Condé, président de la République

Tous les cadres de l’administration guinéenne qui ne respecteront pas le principe gouverner autrement seront effectivement sanctionnés. Le Président de la République, Alpha Condé, a réitéré cette menace à l’occasion d’une rencontre avec ses ministres du Budget et de l’Economie et des Finances ainsi que les directeurs des régies financières : douane et impôts hier, lundi 23 février 2021, au palais Sékhoutouréyah. Au cours de cette rencontre, le Chef de l’Etat a fait signer deux documents visant à améliorer les performances économiques du pays, avertissant qu’il n’aura aucun état d’âme pour ceux qui ne rempliront pas leurs devoirs.

« Le ministre du Budget va signer deux documents avec la direction nationale des impôts et la direction générale des douanes. Un premier document, c’est le doublement des recettes internes en deux ans. Le deuxième document, c’est le contrat de performance. Avec le contrat de performance, on examine tous les trois mois. Il y aura des sanctions négatives et positives. Celui qui remplit les conditions, il y aura une sanction positive avec des primes.

Celui qui ne remplit pas, il y a une sanction négative. Il faut que tout le monde le sache : gouverner autrement, ce n’est pas de la blague. Les contrats qu’on va signer engagent des personnes qui ont l’obligation de résultats. S’ils n’ont pas de résultats, on les change. On laisse chacun à sa place, on donne à chacun de faire ses preuves. Mais celui qui ne remplit pas, je n’aurai aucun état d’âme pour le changer, il faut que cela soit très clair pour tout le monde », a-t-il prévenu.

Et ce n’est pas tout. Le Président de la République a également mis en garde ses ministres qui se permettront de donner des marchés à des sociétés tenues par des membres de leurs familles. Il indique que quiconque le fera sera suspendu. « Que ce soit un ministre ou autre, qui a sa femme ou sa fille dans l’activité, non seulement sa fille là où sa femme n’aura pas le contrat, mais lui-même sera suspendu. Parce qu’il crée là, un conflit d’intérêts. Vous créez des sociétés que vous favorisez pour empêcher les autres d’avoir des contrats. J’ai été clair pour tout le monde.

Et maintenant, j’ai une spécialiste en passation de marchés, elle a déjà commencé avec le ministère de la santé. J’ai aussi une spécialiste de suivi des projets. Maintenant, tout marché sera passé au peigne fin. Toutes ces combines-là, on est en train de comprendre. Quelqu’un qui est douanier ici ne peut pas avoir sa femme transitaire. Quelqu’un qui est ministre ne peut avoir sa femme dans les affaires. Aucun ministre en fonction ne doit avoir sa femme dans les affaires. L’engagement qu’on signe avec la Cour constitutionnelle concerne le ministre et sa famille. Et chacun a pris cet engagement. Donc je n’ai aucun état d’âme », a laissé entendre Alpha Condé.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin