Honorable Aly Kaba, président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel à l’Assemblée nationale


Des réactions se font entendre dans les rangs du pouvoir, suite à la sortie fracassante de Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition guinéenne. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée hier, samedi 10 avril 2021, le président de l’UDG a critiqué vigoureusement le président Alpha Condé, dénonçant une cacophonie au sommet de l’Etat semblable à celle qui a caractérisé les dernières années du régime Lansana Conté.

 

Des propos que ne tolère pas l’honorable Aly Kaba, président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel à l’Assemblée nationale. Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com peu après la sortie de Mamadou Sylla, le député uninominal de Kouroussa a rappelé le chef de file de l’opposition à l’ordre.

 

« Quand on est obnubilé par l’argent et les honneurs, on ne semble pas prédestiné à la politique. Je dois rappeler à Elhadj Mamadou Sylla qu’il y a quelques semaines, il reconnaissait les acquis du régime du Président Alpha Condé et opposait à son slogan « Gouverner autrement » son slogan à lui « S’opposer autrement « .

 

Il doit se prendre au sérieux en ne réagissant pas de la sorte parce que pressé d’empocher les fonds qui seront destinés éventuellement au chef de file de l’opposition. La conclusion que je pourrais tirer est que : quand un commerçant s’engage en politique, obligation pour lui d’épouser les attitudes et comportements qui sied à l’homme politique est indispensable », a déclaré Aly Kaba.

 

Il ajoute que Mamadou Sylla « a raison de penser de la sorte, en faisant une mauvaise comparaison. Car, tout le malheur du régime du feu Général Lansana Conté est venu du fait que celui-ci est allé les extraire (lui et son co-géolier) de la prison au mépris de toutes les lois de la République.  M. le chef de file doit retenir que l’histoire n’est pas une répétition des faits, mais plutôt une succession des événements dans le temps », a dit le chef de la majorité parlementaire.

 

Depuis que le pouvoir l’a reconnu comme étant le chef de file de l’opposition guinéenne, Mamadou Sylla entretenait de très bons rapports avec le président Alpha Condé. Par deux fois, il a été reçu en audience par le chef de l’Etat, à qui il a remis un mémorandum de sortie de crise élaboré par son cabinet. Certains pensent que son changement brusque de ton serait dû au fait qu’il n’a pas encore reçu le budget alloué au chef de file de l’opposition guinéenne.

 

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

 

Tél : 628089845

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin