Elhadj Saïkou Barry ne veut pas du tout laisser passer l’attaque contre son troupeau de bœufs à Mambia, une sous-préfecture de Kindia. Cet éleveur a saisi les services de sécurité et la justice de cette situation. Il réclame des sanctions contre les auteurs de cette attaque pour qu’ils servent d’exemple à tous ceux qui s’en prennent aux éleveurs dans notre pays, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

C’est avec stupéfaction que l’éleveur Elhadj Saïkou Barry a appris l’attaque qui a visé son troupeau de bœufs dans la sous-préfecture de Mambia (Kindia). Dans la journée du lundi, 5 avril 2021, des citoyens s’en sont pris à ces animaux domestiques et au berger qui était chargé de les surveiller. A coups de machettes, ils ont blessé deux vaches, avant de battre violemment le berger, Mamadou Sanoussy Diallo, qui a échappé de justesse à la mort (il passé 7 heures à l’hôpital avant de pouvoir parler).

Et comme si cela ne suffisait pas, ils sont allés ensuite incendier l’enclot où ce bétail était gardé. Suite à cette attaque, 25 autres vaches sont portées disparues, selon le propriétaire du troupeau. Des actes choquants et inquiétants aux yeux de l’éleveur, et qu’il ne compte pas laisser impunis. Elhadj Saïkou Barry dit avoir saisi la gendarmerie régionale de Kindia et le procureur de la République pour réclamer justice.

Elhadj Saïkou Barry, éleveur

« Cette situation très inquiétante pour moi. Moi, je suppose que je suis chez moi, en Guinée, où j’ai le droit d’être protégé. Je suis éleveur de bœufs, de moutons et de chèvres, mais aussi je suis agriculteur. Je pense qu’une personne qui est dans une telle situation devrait être beaucoup aidée par l’État pour l’encourager. Mais si ce genre de pratiques continuent dans notre pays, je crains que chacun ne se rende justice, ce qui n’est pas bon dans un Etat de droit.

Donc il faut que les coupables des actes pareils soient arrêtés, jugés et punis conformément à la loi. Et c’est pourquoi j’ai saisi les services de sécurité, en l’occurrence le Colonel Kader (de la gendarmerie régionale de Kindia), qui a d’ailleurs joué un rôle important dans cette affaire. Il a appelé tous ses services qui sont sur pied pour rechercher et arrêter ces individus pour qu’ils répondent de leurs actes. Un d’entre eux est déjà mis aux arrêts.

J’ai également saisi le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kindia pour que la justice règle cette affaire. Je demande donc à l’Etat de jouer pleinement son rôle dans cette affaire pour que ces pratiques contre les éleveurs cessent sur toute l’étendue du territoire guinéen », a indiqué la victime, Elhadj Saïkou Barry.

Les attaques contre les éleveurs sont récurrentes en Guinée. Le dernier cas le plus célèbre est survenu il y a quelques mois à Koumban, un village relevant de la préfecture de Kankan. Des citoyens avaient attaqué des troupeaux dans cette localité. Ils ont abattu plusieurs bœufs, pillé et incendié les installations des éleveurs. Aucune personne n’avait été interpellée suite à ces violences.

De Kindia, Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: +224622919225

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com