Inauguration du musée régional de Boké

Après sa rénovation et son équipement, le musée régional de Boké a été inauguré le samedi, 22 mai 2021. Présidée par la ministre de la Culture et Patrimoine historique, la cérémonie a connu la présence des autorités préfectorales et communales de Boké, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Général de brigade Mohamed Diané

Le musée régional de Boké a été entièrement rénové et équipé par le général de brigade Mohamed Diané, chef d’Etat-major de l’Armée de terre et fils de Boké. L’officier explique que son acte par le souci de préserver ce grand patrimoine historique. « Ce musée a été inauguré pour la première fois en 1878. Il est le premier poste français des rivières du Sud créé par Faidherbe. Mais 50 ans avant ça, c’est par là que René Caillé est passé à la recherche de Tombouctou. Ce musée a vu partir des dignes fils de ce pays dans le cadre du commerce des esclaves.

Dans le cadre de la rénovation de cet édifice, nous avons changé les portes et fenêtres, refait la peinture intérieure et extérieure, nous avons électrifié le bâtiment à l’aide de panneaux solaires, nous avons mis un podium. Et dans le cadre de la coopération entre les musées, nous avons fait venir la baignoire de Samory, son coffre-fort et 3 fusils de ses Sofas. Nous avons aménagé une salle pour l’exposition des photos et une autre salle d’exposition des œuvres d’art de la localité », a déclaré le général Mohamed Diané.

Hassane Sanoussy Camara, préfet de Boké

Ce geste du chef d’Etat-major de l’Armée de terre est vivement salué par le préfet de Boké. Hassane Sanoussy Camara promet de veiller à l’entretien de ce patrimoine historique pour ne pas qu’il retombe dans les travers du passé. « Monsieur le gouverneur me charge de remercier le général Mohamed Diané pour ce geste qu’il vient de faire. Je précise que nous n’avons rien contribué dans la rénovation et l’équipement du musée. Tout a été financé par le général Mohamed Diané.

Quand vous voyez ce qui s’est passé dans notre histoire, vous aurez des larmes aux yeux. Vous commencez par la prison où nos parents étaient entassés comme des sacs d’arachide, vous continuez sur la route des esclaves qu’on appelle la route de non-retour qui descend jusqu’au port, vous comprendrez ce que nos parents ont subi pendant le commerce des esclaves. C’est pour cela que je prends l’engagement, au nom de mon gouverneur, de prendre soin de cet édifice », a dit l’autorité préfectorale de Boké.

Sona Konaté, ministre de la Culture et Patrimoine historique

En recevant les clés de ce musée, qui a fait peau neuve, la ministre de la Culture et du Patrimoine historique a exprimé une grande satisfaction. Au nom du gouvernement guinéen, Sona Konaté a remercié général Mohamed Diané pour cette action. « Au nom du gouvernement, je saisis cette occasion pour adresser ma gratitude et mes félicitations au général Mohamed Diané et tous ceux qui ont participé à la réalisation des travaux.

Ce geste du général ne nous surprend pas, car avant de rénover et équiper le musée régional de Boké, il avait déjà réalisé le musée de l’armée à Kankan. Nul n’ignore l’importance des musées dans la préservation et la valorisation des patrimoines culturels et historiques, dans l’éducation et le développement local et national. C’est pourquoi, la rénovation des musées figure parmi les priorités de mon département », a dit la ministre.

De Boké, N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel: 628-98-49-38

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com