La radio rurale de Kouroussa a été victime d’un cambriolage dans la nuit d’hier à ce mercredi 10 février 2021. Des inconnus ont escaladé le mur avant de s’introduire dans les locaux de la station. Ils ont emporté plusieurs matériels de travail et des sommes d’argent, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

C’est dans la matinée de ce mercredi, 10 février 2021 que les responsables de la radio rurale de Kouroussa ont constaté le cambriolage des locaux. Ils ont trouvé les portes défoncées et beaucoup de choses emportées. « Je ne sais pas à quelle heure les voleurs sont venus s’introduire dans la cour et défoncé les portes. Ils se sont introduits dans bureau de la directrice pour prendre son ordinateur et de l’argent dont elle ne connait le montant d’abord.

Ensuite, ils ont défoncé le bureau de la comptable, ils ont pris tout ce qu’on avait là-bas comme montant pour la revue annuelle, ce montant aussi n’est pas connu. Ensuite, ils sont entrés dans le bureau du chef technique où ils ont pris l’ordinateur et un montant de 1 800 000 francs », a confié Facély Condé, directeur des programmes de la radio rurale de Kouroussa, dont le bureau a été également visité par les voleurs.  « Depuis notre prise de service, tout ce qu’on a mené comme activités était dans mon ordinateur. Ils sont partis avec ça aussi et un montant de 1 400 000 francs, plus deux décodeurs que j’avais au bureau et du champoing », ajoute M. Condé.

Selon lui, ce vol a eu lieu tout simplement parce que la radio rurale n’a pas de gardien. Pourtant, dit-il, les responsables de la station en ont fait la demande, mais en vain. « C’est la première fois qu’un tel cas se produise ici. Mais, le plus marrant, c’est qu’on a toujours écrit la police, la gendarmerie et le camp militaire pour nous aider à avoir des gardiens, mais il n’y a jamais eu de suite favorable. C’est de la tristesse et la désolation. Imaginez, cette année, toutes les radios rurales de la Guinée doivent se retrouver à Kouroussa pour la revue annuelle. Depuis longtemps, on est en train de préparer cette rencontre ».

Suite à ce cambriolage, les responsables de la radio rurale de Kouroussa ont annoncé une plainte contre X. La police s’est rendue sur le terrain pour un constat avant d’ouvrir une enquête.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin