Pour la deuxième journée consécutive, les activités sont à l’arrêt ce mardi, 13 octobre 2020, à Siguiri. En effet, au lendemain de la visite de son Premier ministre, le président Alpha Condé arrive aujourd’hui dans cette ville pour battre campagne en faveur de sa réélection pour un troisième. Une nouvelle journée de paralysie qui ne plait pas à tout le monde, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

 

Pour les autorités de Siguiri et les militants du RPG Arc-en-ciel, c’est une grande joie de recevoir le Premier ministre et le président de la République en seulement deux jours. Mais, ces visites successives de Kassory Fofana et Alpha Condé ne restent pas sans conséquences sur le plan économique. Car, en plus de l’administration locale, le commerce et les mines d’or sont complètement fermés. Une situation qui fait mal à certains, à l’image de madame Oumou Keïta, gérante d’un restaurant dans la ville.

 

« Moi, je suis apolitique, je n’appartiens à aucun parti politique en Guinée, je m’occupe uniquement de mon affaire. Mais aujourd’hui, je paie les frais des activités politiques. Cela fait deux que je ne travaille pas, mon restaurant est fermé. Même au temps de Conté, qui était militaire, on n’a pas vu cette forme de campagne obligatoire », déplore cette dame.

 

Même son de cloche chez Sékou Magassouba, commerçant : « sincèrement, j’ai hâte de voir cette élection passer. Parce qu’à l’heure actuelle, c’est un jour de travail, trois de pagaille. Cela fait deux jours que je suis obligé de fermer ma boutique, à cause de la campagne électorale. Alors que personne ne m’aide à nourrir ma famille. Ce n’est vraiment pas une bonne chose ça », a-t-il dit.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin