Gouvernement de transition : 4 nouveaux ministres nommés par le colonel Mamadi Doumbouya

26 octobre 2021 à 22 10 22 102210

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition

Le président de la transition continue de dévoiler les noms des membres du gouvernement de Mohamed Béavogui. Dans une série de décrets publiés ce mardi soir, 26 octobre 2021, à la télévision nationale, le colonel Mamadi Doumbouya a nommé quatre nouveaux ministres. Parmi eux trois femmes, dont l’ancien directrice générale de l’institut supérieur des Mines et Géologie de Boké.

Lire

Kagbélen : une grève annoncée à CIMAF ce mercredi

26 octobre 2021 à 22 10 07 100710

De nombreux sous-traitants à l’usine de ciment CIMAF, située à Kagbelen, dans la commune de Dubréka, veulent entamer une grève générale illimitée à partir de demain mercredi, 27 octobre 2021. Et, selon des informations confiées à Guineeatin.com, ces travailleurs exigent une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Lire

La coordination mandingue rassure l’émissaire du CNRD : « retournez dire à Doumbouya qu’il n’a rien à craindre »

26 octobre 2021 à 21 09 50 105010

La délégation du CNRD poursuit ses rencontres avec les coordinations régionales du pays. Après les coordinations de la Basse Guinée et de la Moyenne Guinée, les émissaires de la junte militaire au pouvoir ont rendu visite à la coordination de la Haute Guinée, ce mardi 26 octobre 2021. Ils sont allés véhiculer des messages d’apaisement, de réconciliation et d’unité, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Belgique : 4 responsables fédéraux quittent l’UFR pour grossir l’UFDG

26 octobre 2021 à 20 08 49 104910

C’est une mauvaise nouvelle pour Sidya Touré et son parti, l’UFR. Au moment où de belles opportunités politiques sont relancées, avec le putcsh du Colonel Mamadi Doumbouya, qui permet d’aller rapidemment à des élections locales, législatives et présidentielle, l’UFR (qui était déjà très mal en point) perd des responsables et militants.

Lire

Charlotte Daffé installée à la tête du Ministère de la pêche : « je mesure l’immensité de la tâche qui m’attend »

26 octobre 2021 à 20 08 34 103410

Moins de 24 heures après sa nomination à la tête du ministère de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime, Charlotte Daffé a pris fonction ce mardi, 25 octobre 2021, à la tête de ce département. La cérémonie de son installation a été présidée par le secrétaire général du gouvernement, Abdourahamane Sikhé Camara, en présence de plusieurs cadres de ce département régalien de l’économie guinéenne. La nouvelle ministre a assuré qu’elle mesure l’immensité de la tâche qui l’attend dans ses nouvelles fonctions, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Grogne à la RTG : la direction s’engage à résoudre 7 points de revendication sur 17 (syndicat)

26 octobre 2021 à 20 08 12 101210

Les sections syndicales des travailleurs de la RTG (CNTG/RTG et la COSATRG/RTG) ont conféré ce mardi, 26 octobre 2021, avec leur base à Conakry. Objectif, faire le compte rendu de la rencontre avec le secrétaire général à la présidence de la république, Amara Camara, autour de leurs revendications sur les conditions de vie et de travail et la gestion de la RTG par le directeur général Sékouba Yansané. Et, pendant cette rencontre, le syndicat a annoncé que la direction générale de la RTG s’est engagée à résoudre sept (7) points sur dix sept (17) inscrits dans le mémorandum de revendication, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Gestion opaque à la mairie de Ratoma ? Le vice-maire, Alpha Oumar Sacko, se défend et dénonce ses accusateurs

26 octobre 2021 à 18 06 24 102410

Accusé au même titre que le maire Issa Soumah de « gestion opaque » des fonds AFICCON (Agence de financement des communes de Conakry) et du projet d’aménagement et de vente de parcelles à Kobaya, Yattaya-Fossidet et Sonfonia (entre autres) situées sur le littoral, le 1er vice maire de la commune de Ratoma brise enfin le silence. Dans un entretien accordé à Guineematin.com hier, lundi 25 octobre 2021, Alpha Oumar Sacko (puisque c’est de lui qu’il s’agit) a réfuté les allégations portées contre lui par certains conseillers communaux et il a titillé ses accusateurs qu’il qualifie de « conseillers véreux ». Egalement, il dit être très disposé à affronter à visage découvert ses détracteurs pour éclairer la lanterne de l’opinion sur ces dossiers.

Lire

Ministère de la santé et de l’hygiène publique : ce qu’on sait de Mamadou Pathé Diallo, le nouveau ministre

26 octobre 2021 à 17 05 19 101910

Dr Mamadou Pathé Diallo, nouveau Ministre la Santé et de l’Hygiène Publique

Dans un décret rendu public hier, lundi 25 octobre 2021, Mamadou Pathé Diallo, représentant et coordinateur résident des Nations Unies en Guinée Bissau, ministre de la santé et de l’hygiène publique en Guinée. Ce fonctionnaire international guinéen est très peu connu de ses compatriotes. Et, il vient remplacer à ce poste le médecin général Rémy Lamah (du gouvernement déchu d’Alpha Condé : ndlr). Il arrive à la tête de ce département à un moment où la Guinée (tout comme plusieurs pays du monde) est confrontée à la pandémie de COVID-19.

Lire

CNT : les ambitions de Maïmouna Barry, l’une des candidates de la jeunesse

26 octobre 2021 à 16 04 55 105510

Madame Maïmouna Barry, activiste de la société civile et candidate au CNT

La course au CNT (Conseil national de la transition) est très disputée au sein des organisations de jeunesse évoluant à Conakry. Dans la seule commune de Ratoma, on compte une cinquantaine de candidats déclarés, dont une seule femme. Il s’agit de Maïmouna Barry, spécialisée en gestion des entreprises et activiste de la société civile. Dans un entretien qu’elle a accordé à Guineematin.com, la candidate du conseil national consultatif des jeunes de Guinée a parlé de ses motivations et du combat qu’elle compte mener au CNT.

Lire

Cour Suprême : le dossier du colonel Mamadou Alpha Barry renvoyé au 9 novembre

26 octobre 2021 à 15 03 58 105810

 

Colonel Mamadou Alpha Barry, ancien officier de la communication la gendarmerie nationale (image d’archive) 

Le dossier du colonel Mamadou Alpha Barry a été évoqué à nouveau ce mardi, 26 octobre 2021, à la Cour Suprême. Mais, les débats n’ont finalement pas eu lieu. La Cour, après avoir constaté l’absence de la partie civile et de son conseil, a renvoyé l’affaire au 09 novembre prochain, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Mort de Thierno Amy Sylla à Linsan (Kindia) : la gendarmerie réclame 500 000 à la famille de la victime pour le transfert de la présumée Aïcha Yombouno

26 octobre 2021 à 14 02 44 104410

Comme annoncé dans une de nos dépêches, Tierno Amy Sylla, une femme âgée de 90 ans, a succombé vendredi dernier après avoir été battue la veille par Aïcha Yombouno, la compagne du commandant du camp militaire de Linsan. La présumée avait été arrêtée et mise à la disposition de la gendarmerie de Linsan pour des fins d’enquêtes. Et, apparemment, la gendarmerie a déjà entendu Aïcha Yombouno sur procès verbal et a décidé de la transférer au parquet de Kindia. Mais, pour ce transfert, la gendarmerie de Linsan aurait réclamé 500 mille francs guinéens aux enfants de feue Thierno Amy Sylla. Une chose que la famille de la victime juge insensée.

Lire

Dr Morissanda Kouyaté devient ministre des Affaires étrangères : qui est le nouveau chef de la diplomatie guinéenne

26 octobre 2021 à 14 02 28 102810

Dr Morissanda Kouyaté

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, après les quatre premiers, le Colonel Mamadi Doumbouya a nommé quatre autres nouveaux ministres, dans la nuit d’hier à aujourd’hui, mardi 26 octobre 2021. Désormais, sur les 25 attendus dans le gouvernement de la transition, huit ont été nommés dont Dr Morissanda Kouyaté, le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Africaine et des Guinéens de l’Étranger.

Lire

Semaine du Soldat : le discours du ministre de la Défense

26 octobre 2021 à 13 01 40 104010

Aboubacar Sidiki CAMARA, ministère délégué à la Présidence chargé de la Défense nationale

Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang ;

 

Le Peuple de Guinée commémore la création de son Armée le 1er novembre prochain.

 

A cette date, l’Armée Guinéenne fêtera ses soixante-trois ans, qui   représentent déjà l’âge de la maturité.

 

Chaque année, cet anniversaire est précédé d’une semaine appelée «La Semaine du Soldat », ponctuée d’activités des différentes composantes de l’Armée, couvertes par la radiotélévision nationale et les médias partenaires.

 

Cette semaine du Soldat que j’ai l’honneur de lancer, est essentiellement consacrée à la réflexion sur la mission globale de l’Armée et les conditions dans lesquelles elle s’accomplit au fil de l’année.

 

Elle offre l’opportunité de faire une rétrospective qui permet de corriger les faiblesses et d’envisager les perspectives susceptibles de qualifier l’instrument de défense de notre souveraineté.

 

Ce temps d’arrêt est l’occasion de rendre un vibrant hommage aux pères fondateurs de cette vaillante armée et aux nombreux martyrs tombés sur les différents champs de batailles en défendant l’honneur de notre Patrie.

 

Durant la période du 25 au 31 octobre 2021, les médias aideront le peuple de Guinée à mieux comprendre les transformations qui s’opèrent dans leur Armée Nationale.

 

Cette année, la semaine du soldat et la commémoration du 1er novembre se dérouleront dans un contexte particulier, marqué par les premiers pas de la transition politique ouverte dans notre pays le 05 septembre 2021 par le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD).

 

La grande ferveur populaire qui a suivi cette prise du pouvoir témoigne que l’Armée Guinéenne est en phase avec son peuple.

 

C’est le lieu de remercier et de féliciter le CNRD et singulièrement son Président, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Chef Suprême des Armées, pour sa clairvoyance et son courage qui ont permis d’amorcer une nouvelle ère d’espérance pour la Guinée.

 

Cette volonté de l’Armée Guinéenne de jouer un rôle majeur dans la vie de notre pays ne peut se réaliser sans sacrifices et une profonde remise en cause.

 

C’est pourquoi, lors de ma prise de fonction, j’avais souligné l’état dans lequel se trouve notre outil de défense. Je compte donc sur l’implication de chacun et de tous pour poursuivre sa qualification.

 

Officiers, sous-officiers, militaires du rang ;

 

En vous remerciant au nom du CNRD et de son Président pour l’esprit de corps qui a prévalu le 05 septembre 2021, je vous invite à resserrer les rangs, à vous surpasser dans l’accomplissement des tâches quotidiennes tout en indiquant la voie du renouveau à notre peuple par le bon exemple.

 

Chaque soldat, à son poste de responsabilité, doit donc faire face à ses devoirs, pour que le peuple soit davantage fier de son Armée.

 

L’Armée doit servir et accompagner les institutions de la transition par l’accomplissement de ses missions régaliennes et sa participation au processus de développement socioéconomique du pays.

 

De même, elle doit poursuivre sa participation aux opérations de maintien de la paix auprès de la communauté internationale.

 

C’est dans ce cadre que le 7ème bataillon Gangan, auquel je souhaite plein succès, est en phase de déploiement à Kidal au sein de la Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

 

Les sacrifices sont nombreux et contraignants, mais nous devons être capables de les surmonter pour l’intérêt supérieur de la Nation.

J’exhorte donc les organismes de commandement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’atteinte des objectifs fixés par le CNRD.

 

La mise en œuvre de la Loi de Programmation Militaire 2021-2026 étant une nécessité, la mobilisation des ressources pour son exécution doit faire partie des priorités du Ministère de la Défense Nationale.

 

J’en profite pour remercier tous les partenaires techniques et financiers qui appuient et accompagnent le département de la défense dans le processus de la Réforme du Secteur de Sécurité.

 

Aux officiers généraux, admis à faire valoir leurs droits à la retraite, j’adresse, au nom du Chef Suprême des Armées, mes remerciements pour tous les loyaux services rendus à la Nation.

 

Je souhaite par anticipation bonne fête de l’Armée Guinéenne à toutes et à tous.

 

C’est sur ces mots que je déclare ouverte, la semaine du soldat 2021, en prélude au 63ème anniversaire de l’Armée Guinéenne.

Vive l’Armée Guinéenne ;

Vive le CNRD ;

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens.

Je vous remercie.

Aboubacar Sidiki CAMARA

Ministère délégué à la Présidence chargé de la Défense nationale

Lire

Alpha Oumar Bah : « pourquoi je veux représenter la jeunesse au CNT »

26 octobre 2021 à 12 12 43 104310

Alpha Oumar Bah, alias « Prési » est l’un des nombreux candidats qui aspirent représenter la jeunesse de Conakry au Conseil national de la transition (CNT). Le candidat de l’Alliance des organisations des jeunes de Guinée (ALLOJEG) a déposé ses dossiers de candidature hier, lundi 25 octobre 2021, à la direction communale de la jeunesse de Ratoma.

Lire

Kindia : une femme donne naissance à des triplés, dont deux bébés siamois

26 octobre 2021 à 12 12 02 100210

Une jeune femme d’une vingtaine d’années, a donné naissance à trois bébés, dont deux siamois. Mabinty Sylla a accouché par césarienne hier, lundi 25 octobre 2021, à l’hôpital régional de Kindia. La mère et les nouveau-nés se portent tous bien, a appris Guineematin.com d’une source hospitalière.

Lire

Conakry : sergent chef Mamady Mara fait plus de 11 mois de prison pour un viol inventé par sa femme

26 octobre 2021 à 11 11 58 105810

« Je n’ai pas vu mon mari coucher avec la fillette. Le problème est que mon enfant est tombé malade, je l’ai envoyé à l’hôpital, mais mon mari n’a pas assuré les soins médicaux de l’enfant. Cela m’a énervé, (…) je l’ai accusé de viol ». Ce sont là les aveux de M’ma Hawa Diawara devant le tribunal criminel de Dixinn, après onze mois d’emprisonnement de son mari, le sergent chef Mamady Mara, à la maison centrale de Conakry.

Lire

Affaire 47 milliards : le gouverneur de la BCRG, Louncény Nabé, refuse la convocation de la justice

26 octobre 2021 à 11 11 12 101210

Dr Louncény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG)

Comme annoncé précédemment, le gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) était convoqué hier, lundi 25 octobre 2021, au tribunal correctionnel de Kaloum où il est poursuivi pour « abus de confiance et rébellion » par les établissements Alsény Bangoura et associés. Mais, à cette audience, Dr Louncény Nabé a brillé par son absence. Le dossier a été appelé à la barre ; mais, le juge, Boubacar Hafia Bah, s’est vu dans l’obligation de renvoyer l’affaire à une date ultérieure, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Incendie au marché de N’Zérékoré : le gouvernorat demande aux victimes d’être « honnêtes »

26 octobre 2021 à 10 10 58 105810

Jean Smith Sandy, Directeur de cabinet du gouvernorat de N’zérékoré

Deux jours après l’incendie enregistré samedi soir au grand marché de N’Zérékoré, les autorités locales ont effectué une visite sur le terrain hier, lundi 25 octobre 2021. La délégation, conduite par le directeur de cabinet du gouvernorat de N’Zérékoré, est venue constater les dégâts causés et exprimer le soutien des autorités aux victimes, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Lire

Incendie au marché, attaque de la base des sapeurs-pompiers à N’Zérékoré : Jacques Gbonimy ne croit pas à la coïncidence

26 octobre 2021 à 10 10 31 103110

Jacques Gbonimy, président de l’UPG

Comme annoncé précédemment, un grave incendie s’est déclaré samedi dernier, 23 octobre 2021, au marché central de N’Zérékoré. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais les dégâts matériels ont été considérables. Pour l’heure, on ignore les causes de cet incendie ; mais, à en croire Jacques Gbonimy, le président de l’UPG (Union pour le Progrès de la Guinée), la succession des évènements ouvre grandement la piste à « un incendie volontaire (criminel) ». Cet acteur politique originaire de la région forestière ne cite personne nommément ; mais, il a du mal à croire à une coïncidence entre l’incendie du marché central et l’attaque du quartier général de la protection civile par des militaires.

Lire