Labé : les prix des habits grimpent en prélude de la fête (voici les prix de ce 1er juillet)

1 juillet 2016 à 15 03 44 07447

marchéBientôt la fin du mois saint de ramadan. Après plus de vingt jours de jeûne, l’heure est aux préparatifs de la fête de l’Aïd-el-fitr qui pointe à l’horizon. Pour bien paraître le jour-j,  les parents et chefs de familles sont obligés de vêtir leurs enfants ou autres membres de la famille. Une tache qui s’avère rude compte tenu de la conjoncture actuelle. Dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé, après la flambée des prix de certaines denrées alimentaires constatée en début de ce mois saint, c’est au tour des prix des habits et autres effets de parure de connaître une hausse vertigineuse à quelques jours de la fête de l’Aïd-el-fitr, a constaté Guineematin.com via sa correspondante basée dans la préfecture.

Lire

Labé: après avoir chassé sa femme et ses enfants, un Wahabite menacé par une plainte

29 juin 2016 à 18 06 59 06596

Mairie de la commune urbaine de LabéUn conflit familial qui perdure malgré la séparation de corps des conjoints depuis 2010 vient de resurgir dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé. Six enfants (dont trois filles) qui se trouvent au cœur d’une discorde persistante entre leurs parents ont saisi hier, mardi 28 juin 2016, le tribunal de première instance de Labé pour statuer sur cette affaire dans laquelle ils semblent être perdus, a appris Guineematin.com des plaignants.

Lire

Tirs sur les populations civiles à Mali : l’hôpital de Labé transfère trois (3) blessés par balles à Conakry

28 juin 2016 à 20 08 52 06526

BlesséC’est en présence du gouverneur de la région, du commandant de la deuxième région militaire et des responsables de l’hôpital régional que les victimes de la barbarie des soldats du colonel Issa Camara, qui étaient hospitalisés à Labé depuis les répressions armées à Mali, ont été transférées à Conakry à cause de la gravité et surtout de la complexité de leurs blessures pour espérer bénéficier des soins appropriés dans la capitale guinéenne, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial dans la région.

Lire

Pita : surpris entrain de violer une femme enceinte, un chauffeur bastonné par des femmes à Maci

27 juin 2016 à 16 04 51 06516

Pita 2L’insécurité a pris une tournure inquiétante dans la préfecture de Pita.  Après l’interpellation d’une veuve nourrice accusée de crime contre son nouveau-né conçu hors mariage, Guineematin.com a appris qu’une femme en état de famille très poussée, a été victime d’une agression sexuelle dans la nuit de vendredi à samedi 25 juin 2016 à Thiewèré, un district de la sous préfecture de Maci dans préfecture de Pita.

Lire

Crise de jalousie à Mafara (Dalaba) : elle se sert d’une houe pour tabasser sa coépouse à sang

25 juin 2016 à 10 10 16 06166
Déforestation à Dalaba

image d’archive

Mme Fatoumata Barry, une jeune dame de 30 ans, orpheline de père et mère de 3 enfants vivants, n’arrive toujours pas à se remette des coups et blessures par houe reçus de sa coépouse, Mme Aïssata Condé, à l’occasion d’une bagarre survenue le mardi dernier, 21 juin 2016, à Mafara, une commune rurale relevant de la préfecture de Dalaba, dans la Région Administrative de Mamou, a appris un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Colonel Kalil Condé à Guineematin: « les femmes des militaires vivent comme des réfugiés à Mali…»

24 juin 2016 à 12 12 59 06596
Colonel Ibrahima Kalil Condé et Mouctar Barry de Guineematin

Mouctar Barry de Guineematin et le Colonel Ibrahima Kalil Condé

Dans la soirée d’hier, jeudi 23 juin 2016, le Colonel Ibrahima Kalil Condé, commandant de la région militaire de Labé a reçu l’envoyé spécial de Guineematin.com au camp d’infanterie de Mali. « Il faut voir le camp aujourd’hui, les femmes des militaires vivent comme des réfugiés. C’est pitoyable ! Je voudrais que la population de Mali nous pardonne, plus jamais ça ne se répétera… », a notamment plaidé l’officier.

Lire

Mali : les commerçants locaux s’organisent pour reprendre leurs activités

23 juin 2016 à 17 05 01 06016

MaliContrairement aux journées qui ont suivi les événements du vendredi 17 et samedi 18 juin 2016, la commune urbaine de Mali, qui présentait l’allure d’une ville fraîchement sortie de guerre civile, reprend peu à peu ces activités après avoir été sérieusement secouée par le Colonel Issa Camara et ses soldats, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Lire

Mali : une délégation de l’UFDG au chevet des victimes

22 juin 2016 à 17 05 36 06366

MaliComme annoncé dans nos précédents articles, une délégation de l’UFDG, conduite par un de ses vices-présidents, monsieur Bano Sow, est venue ce mercredi, 21 juin 2016, dans la commune urbaine de Mali. Cette visite avait pour objectif de s’enquérir de la situation, compatir aux douleurs des victimes, constater les pillages et incendies, et porter assistance aux personnes blessées, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Lire

Labé : vente du pain non protégé contre la poussière, les mouches et autres déchets

21 juin 2016 à 18 06 42 06426

PainLe pain est l’un des aliments les plus consommés dans la préfecture de Labé. Malheureusement, la protection de cet aliment à consommation directe continue à faire défaut. A l’image de l’ancienne équipe communale, la nouvelle délégation de Labé avait exhorté les boulangers et vendeurs de pain à commercialiser cet aliment dans des caisses sécurisées. Une façon de les mettre à l’abri des éventuelles impuretés. Malheureusement, ce message de la commune de Labé peine à tomber dans de bonnes oreilles ; car, jusqu’ici, il n’est que relativement respecté, a constaté sur place Guineematin.com via sa correspondante locale.

Lire

Telly Sangaré «BIG» : « Colonel Issa Camara et ses soldats me doivent des bons non payés » (vidéos en français et poular)

21 juin 2016 à 18 06 02 06026

Ibrahima Telly Sangaré BIG (2)Ibrahima Telly Sangaré, alias BIG, a tout perdu dans l’incendie de sa boutique le samedi 18 juin 2016, lorsque les soldats du colonel Issa Camara ont dispersé un meeting du gouverneur de la région administrative de Labé, qui tentait de calmer les citoyens. Après la fuite des citoyens et des autorités locales (y compris le gouverneur de région), les militaires auraient attaqué plusieurs boutiques et magasins qui ont été vidés de leur contenu et incendiés, explique-t-on à l’envoyé spécial de Guineematin.com à Mali. 

Lire

Mali : les civils refusent toute collaboration désormais avec les militaires

21 juin 2016 à 15 03 39 06396

PuitsŒil pour œil, dent pour dent ! Tout laisse croire que rien ne sera plus comme avant entre les militaires du bataillon d’infanterie de Mali et la population civile de cette préfecture. Dans la matinée de ce mardi 21 juin 2016, les populations riveraines ont refusé de donner de l’eau potable aux femmes des militaires venues du camp, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial dans la localité.

Lire

Hadja Halimatou Touré (Mali) : « les militaires ont pris toutes mes bêtes »

21 juin 2016 à 14 02 59 06596

Bataillon, camp, MaliContrairement à ce qu’on pouvait imaginer, la situation du weekend dernier à Mali avait atteint un niveau de barbarie jamais enregistrée dans cette autre partie du nord de la Guinée. Les militaires qui étaient censés défendre au prix de leurs vies, celles de la population civile se sont prêtés à des actes qui déshonorent gravement l’armée guinéenne, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial à Mali.

Lire

Trac : 8 candidats ont coupé le jeûne à l’examen de sortie à Labé

21 juin 2016 à 12 12 34 06346

ENI LabéÀ l’image du certificat d’aptitude du premier cycle, les examens de sortie des écoles techniques et professionnelles, session 2016, a démarré hier, lundi 20 juin 2016, sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région administrative de Labé, il y a un total de 515 candidats dont 424 filles, toutes options et écoles confondues, qui affrontent ces examens, a constaté Guineematin.com à travers sa correspondante locale. 

Lire

Lancement des examens à Koubia : l’inspecteur régional à Gadha Woundou et Fafaya

20 juin 2016 à 20 08 29 06296

montée des couleursC’est à Gadha Woundou, une sous-préfecture située à 60 kilomètres, à l’Est du chef lieux de la préfecture de Koubia que l’inspecteur régional de l’éducation de Labé a lancé la première épreuve (rédaction) du premier examen de cette année. Monsieur Mory Sangaré était en compagnie du Délégué National, Monsieur Sayon Konaté et du Directeur Préfectoral de l’éducation de Koubia, Mamadou Ecole Diallo, a constaté Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Lire