A l’occasion du meeting qui a bouclé la marche de ce mardi, 26 novembre 2019, les leaders de l’opposition ont répondu au discours que le président Alpha Condé a prononcé lors de son meeting du 16 novembre à N’Zérékoré. On se rappelle que le chef de l’Etat avait accusé ses adversaires politiques (qu’il appellera ennemis à Kankan) de bandits…

Face à une marée rouge farouchement opposée à un troisième mandat du président Alpha Condé, Sidya Touré a répondu. Pour le président de l’UFR, les bandits à col blanc se trouvent dans le régime actuel. L’ancien Premier ministre estime que des milliards de dollars ont été détournés dans les secteurs de l’énergie et des travaux publics. Selon Sidya Touré, plusieurs milliards de dollars ont été décaissés pour des résultats décevants. « Plusieurs milliards de francs guinéens investis pour quelques kilomètres de routes », a-t-il rappelé.

De son côté, Cellou Dalein Diallo ne s’est pas contenté d’attaquer le président Alpha Condé dans sa gestion actuelle de la Guinée. Sans donner de nom, le chef de file de l’opposition guinéenne estime que tout le monde connaît celui qui était derrière l’attaque du cortège du Général Lansana Conté (deuxième président de la Guinée) à Enco 5. Ne se limitant pas à ce cas, Cellou Dalein Diallo a rappelé la mort tragique de Sama Panival Bangoura lors de l’attaque rebelle dont la République de Guinée avait été victime entre 2000 et 2001.

A suivre !

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin