Arrêtés et placés sous mandat de dépôt le 17 mai dernier, Housseinatou Bah et Fodé Mamoudou Diallo étaient de nouveau à la barre hier, mardi 08 juin 2021, au tribunal correctionnel de Dixinn (délocalisé à Ratoma). Ces deux amoureux sont poursuivis pour vol et complicité portant sur 5 millions de francs guinéens, un téléphone iPhone et trois draps au préjudice de madame Rouguiatou Sow (qui se trouve être la patronne de Housseinatou Bah). Le ministère public a requis 2 ans de prison à leur encontre, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lors de la première audience dans ce procès, Fodé Mamoudou Diallo avait  clamé son innocence dans cette affaire. Par contre, sa co-prévenue, Housseinatou Bah, avait plaidé coupable des faits qui lui sont reprochés. Elle avait reconnu s’être introduite dans la maison de madame Rouguiatou Sow pour soustraire un montant de 2 millions 600 mille francs guinéens. Elle a surtout précisé avoir volé cet argent à la demande de son amant, Fodé Mamoudou Diallo. Ce dernier a d’ailleurs reconnu avoir reçu un million 200 mille francs guinéens des mains de Housseinatou Bah.

Cependant, à l’audience de ce mardi, c’est la partie civile, madame Rouguiatou Sow, qui a déposé devant le tribunal. Et, à la barre, elle a laissé entendre que c’est 5 millions de francs guinéens, en plus du téléphone et des trois draps.

« Monsieur le président, j’avais eu un décès ; et, je suis parti pour ne revenir que vers 16 heures. Housseinatou est la seule personne que j’ai laissée à la maison. Mais, à mon retour, j’ai trouvé que les vitres de la porte située au niveau des escaliers ont été cassées, de même que l’armoire. J’ai constaté la disparition de 5 millions de francs, plus un téléphone IPhone et trois draps. Housseinatou n’était plus à la maison ; et, c’est chez Fodé Mamoudou Diallo qu’elle a été arrêtée. Tout ce que je demande au tribunal aujourd’hui, c’est de m’aider à récupérer les 5 millions plus le téléphone et les trois draps », a dit la plaignante Rouguiatou Sow.

Prenant la parole pour ses réquisitions, le ministère public a confié que les faits poursuivis contre Housseinatou Bah et Fodé Mamoudou Diallo sont établis. Et, il a demandé au tribunal d’entrer en condamnation à leur encontre.

« Nous vous demandons, qu’il vous plaise de déclarer Housseinatou Bah coupable de vol et Fodé Mamoudou Diallo de complicité et de recel. De condamner les deux à 2 ans de prison ferme chacun et au paiement de 500 francs guinéens d’amende », a requis le procureur audiencier.

De son côté, la défense a demandé de « larges circonstances atténuantes » pour les prévenus. L’avocat a mis en avant la « bonne foi » de Housseinatou Bah pour étayer sa plaidoirie.

« Monsieur le président, dans cette affaire, il y a eu l’ascendance de Fodé Mamoudou Diallo sur la femme, Housseinatou Bah, qui est victime de son cœur. Surtout qu’elle a reconnu avoir volé de l’argent dans la maison de sa patronne, vu sa bonne foi, nous demandons de larges circonstances atténuantes en faveur de cette femme », a dit l’avocat de la défense.

Finalement, le tribunal a mis le dossier en délibéré pour décision être rendue le mardi prochain, 15 juin 2021.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin