A l’absence du président du parti, Elhadj Cellou Dalein Diallo, « en mission à l’étranger », l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a été présidée par Dr Fodé Oussou Fofana, ce samedi 1er avril 2017. La rencontre, tenue au siège national du principal parti de l’opposition guinéenne a tourné autour de l’insalubrité et des promesses non tenues par le professeur Alpha Condé, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.Le vice-président de l’UFDG a dénoncé la mauvaise gestion du dossier de l’insalubrité que connait la capitale guinéenne. « La saison des pluies n’a même pas commencé, la première pluie qui est tombée à Conakry, nous avons vu des ordures devant nos maisons et sur les routes. Mais, ce n’est pas dans un seul quartier, c’est chez tout le monde. Quand il n’y a pas d’eau, il n’y en a pas pour tout le monde. Quand il y a la misère, elle frappe tout le monde. La saison des pluies a commencé, ce gouvernement a été incapable de prendre les mesures pour rendre la ville de Conakry propre. Maintenant, nous allons récolter les conséquences de ça parce que pendant la saison des pluies, il y a une maladie grave qu’on appelle le choléra. Que Dieu nous garde de cette maladie », a dit Dr. Fodé Oussou Fofana.

Par ailleurs, le vice-président de l’UFDG estime que les guinéens « ne peuvent plus compter sur ce gouvernement pour rendre la ville de Conakry propre. Conakry est devenue la capitale la plus sale de l’Afrique. Nous sommes dans une situation catastrophique », se désole le vice-président de l’UFDG. Pour trouver une solution à la problématique de l‘insalubrité, D r Fodé Oussou invite le gouvernement Condé à s’inspirer des pays ouest-africains à l’image de Lomé (Togo), de la Côte d’Ivoire ou du Sénégal.

L’autre point abordé par Dr Fodé est lié à aux promesses du président Alpha Condé. « Il a tenu beaucoup de promesses mais qui ne sont pas respectées : un étudiant, une tablette ; un tailleur, une machine. L’affaire de Kaleta n’est pas claire parce qu’on peut rester dans les quartiers pendant 48 heures sans avoir le courant électrique », a-t-il lancé.

Enfin, Dr Fodé Oussou a regretté le non respect des engagements pris par le Professeur Alpha Codé lors de l’accord politique du 12 octobre. Il va citer entre-autres : l’indemnisation des victimes de répression, l’assainissement du fichier électoral, l’organisation des élections communales en février2017, la mise en place de la Haute Cour de Justice,…

L’assemblée de ce samedi a été marquée par la lecture de la lettre de démission adressée à l’UFDG par le député uninominal de Dixinn, Aboubacar Soumah et de l’accusé de réception signé Cellou Dalein Diallo.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin