La mairie de Ratoma, en collaboration avec Sanita Villes propres, a organisé une journée d’assainissement hier, samedi 13 février 2021, à Koloma Soloprimo et à Kaporo-rails, deux quartiers de cette commune de Conakry. L’objectif était de débarrasser ces localités des ordures qui les envahissaient mais aussi sensibiliser leurs habitants sur comment lutter contre l’insalubrité, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dans le cadre de son programme de lutte contre l’insalubrité, la mairie de Ratoma, à travers sa commission Environnement et développement durable, a sollicité et obtenu le soutien du programme Sanita Villes propres. Un partenariat qui lui a permis d’organiser une journée d’assainissement et de sensibilisation à la lutte contre l’insalubrité hier, samedi 13 février 2021, dans les quartiers de Koloma Soloprimo et Kaporo-rails. Cette activité a mobilisé plusieurs habitants des localités concernées et des activistes de la société civile.

Frigui Camara, directeur des micros réalisations de la commune de Ratoma

« Nous avons une commission d’assainissement à la commune. C’est cette commission qui a pris le soin de contacter nos partenaires pour initier cette activité citoyenne. Cela, pour prouver aux citoyens de ces quartiers riverains de ces déchets que ce sont eux qui produisent les déchets, ce sont les ménages qui salissent et ce sont ces populations qui doivent gérer les ordures qu’elles produisent. D’où la nécessité de s’abonner aux PME qui sont autour de ces deux quartiers là pour ne plus déposer des ordures là où c’est déjà propre.

La mise en place des points de regroupements, c’est-à-dire les zones de tri et de transit va apporter beaucoup de choses à la commune par rapport la professionnalisation de la gestion des déchets solides, par rapport même à la mobilisation des recettes nous permettant de prendre des dispositions idoines et au moment venu, d’agir dans le sens de l’assainissement », a dit Frigui Camara, directeur des micros réalisations de la commune de Ratoma.

Mamadou Malia Bah, responsable du volet sensibilisation du programme Sanita

A travers cette journée d’assainissement, les autorités communales et leur partenaire veulent amener les citoyens à mieux gérer les ordures produites par leurs ménages. Selon Mamadou Malia Bah, responsable du volet sensibilisation du programme Sanita Villes propres, c’est un message de conscientisation qui est adressé aux habitants des quartiers concernés.

« Pour la conscientisation des populations, il faut nécessairement passer des fois par des actions citoyennes, notamment les activités d’assainissement, en disant aux gens : c’est nous qui salissons, c’est nous aussi qui devons assainir. Donc c’est pour tout cela que nous sommes là aujourd’hui et nous avons fait d’autres actions pareilles ailleurs, notamment au niveau de la zone de Kakimbo », a-t-il dit.

Bailo Barry, directeur exécutif de l’ONG Destin en Main

Parmi les organisations de la société civile qui ont pris part à cette journée d’assainissement, figure l’ONG Destin en main, dirigée par Mamadou Baïlo Barry. Ce dernier a salué cette initiative qui vise à impliquer l’ensemble des acteurs concernés dans la lutte contre l’insalubrité. « Je constate qu’il y a une synergie d’actions qui est en train de se développer petit à petit face cette grande problématique qui est l’insalubrité.

Aujourd’hui, les partenaires au développement, les autorités locales, les ONG et les médias, tous ont commencé à se donner les mains pour lutter contre l’insalubrité. Et donc nous, nous disons que l’espoir est permis dans la lutte contre l’insalubrité. Ce que les gens oublient, c’est que l’assainissement est une chaîne. A chaque maillon, il faut avoir un responsable. Si nous continuons dans cette dynamique-là, il est possible qu’on puisse vaincre les déchets », a dit Mamadou Baïlo Barry, directeur exécutif de l’ONG Destin en main.

A rappeler que Sanita villes propres est un projet financé dans le cadre du 111ème FED DE L’Union européenne et mis en oeuvre par Enabel. Le projet vise à améliorer considérablement le système d’assainissement urbain en Guinée. Il appuie les communes dans la mise en oeuvre efficace de la nouvelle stratégie de professionnalisation du secteur des déchets solides.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: 622919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin