Elhadj Mamadou Saliou Camara, premier imam de la mosquée de Fayçal

Comme annoncé précédemment, les chefs religieux de Guinée ont répondu ce mardi, 14 septembre 2021, à l’invitation du comité national de rassemblement et du développement (CNRD) au palais du peuple. Ils ont eu un tête-à-tête avec le colonel Mamady Doumbouya (le président du CNRD) qui s’est montré très rassurant.

Seulement, en dépit des mots pleins de sagesse qui leur a été adressés par l’officier militaire, Elhadj Mamadou Saliou Camara, le premier imam de la mosquée Fayçal, s’est montré prudent. Ce guide religieux n’a apporté aucun jugement négatif le CNRD ; mais, pour avoir été souvent déçu par les autorités politiques guinéennes, il préfère tempérer aujourd’hui sa joie.

« On n’était réuni pour parler de la Guinée, pour dire au CNRD que nous (les chefs religieux) ne nous opposons pas à la volonté de Dieu. Mais, même si on n’est content aujourd’hui, on se réserverait d’abord. Parce que nous avons beaucoup manifesté notre joie dans ce pays et ça s’est terminé par le cauchemar. C’est pourquoi, cette fois, on ne veut pas  manifester notre joie et pleurer après. Nous leur avons dit de faire en sorte que la joie qui les a accueillies continue jusqu’à à leur départ. Cela passe par l’organisation des élections apaisées, en donnant démocratiquement le pouvoir à un civil, pour que les guinéens vivent en paix. Je ne peux rien dire d’abord par rapport à cette équipe. Parce que pour moi ils n’ont rien fait d’abord. On attend de voir avant de juger », a dit Elhadj Mamadou Saliou Camara.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin