Comme prévu, à l’appel de la Cellule du Balai Citoyen, plusieurs compatriotes ont rallié la Cour Constitutionnelle dans la matinée de ce jeudi, 27 septembre 2018, pour dénoncer le « putsch » de certains conseillers. Mais, le sit-in qui avait bien commencé a été finalement perturbé par des agents de la sécurité qui ont été déployés, rapporte un journaliste que Guineematin.com a déployé sur place.

Sékou Koundouno et plusieurs activistes de la société civile étaient en train de clamer des slogans hostiles aux conseillers à la base de la tentative de destitution de Kèlèfa Sall quand les agents de la police et de la gendarmerie leur ont demandé de quitter les lieux.

Face au refus des manifestants, les agents ont chargé du gaz lacrymogène et engagé une chasse à l’homme. Manifestants et journalistes ont alors été poursuivis comme du gibier, un journaliste d’une radio privée de Conakry a même été blessé. Et, au moment où nous écrivions ces lignes (11 heures), l’accès est complètement quadrillé.

A suivre !

Siba Guilavogui est à Kaloum pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin