Boubacar Diallo, alias Grenade, et son avocat, Me Salifou Béavogui

Comme annoncé précédemment, le procès en appel du militant de l’UFDG, Boubacar Diallo, alias Grenade, devait se poursuivre ce vendredi, 12 février 2021, à la Cour d’appel de Conakry. Mais l’audience, qui sera consacrée aux plaidoiries et réquisitions a été finalement renvoyée au vendredi prochain.

Ce report, nous apprend-t-on, est dû au fait que la salle d’audience de la Cour d’appel a été réquisitionnée par le tribunal pour Enfants. Cette juridiction va entamer aujourd’hui le procès de 20 mineurs qui ont été arrêtés pendant les violences post-électorales d’octobre dernier. Ces enfants étaient dans le même dossier que nombreux autres opposants interpellés au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. 

Parmi lesquels, Etienne Soropogui (président du mouvement politique Nos Valeurs Communes), Ibrahima Chérif Bah (vice-président de l’UFDG), Ousmane Gaoual Diallo (coordinateur de la cellule de communication de l’UFDG), Mamadou Cellou Baldé (responsable des fédérations intérieures de l’UFDG) et Abdoulaye Bah (membre du bureau exécutif de l’UFDG).

Après les auditions menées récemment par le tribunal pour Enfants, la juridiction a retiré les mineurs du dossier pour les juger. Ils sont poursuivis pour des faits de « transfert, fabrication, détention, port et utilisation d’armes légères ».

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin