Dr Moron Sidibé, président du parti Alliance des Forces du Changement (AFC)

Président préfectoral de l’ordre des médecins à Kankan et président du parti Alliance des Forces du Changement (AFC), Dr Mandiouf Mauro Sidibé se montre très préoccupé par la propagation de la pandémie de Covid-19 en Guinée. C’est pourquoi ce médecin-gynécologue et homme politique, préconise une « trêve politique » afin que toutes les attentions soient focalisées sur la lutte pour l’éradication de cette maladie dans le pays. Il a lancé cet appel dans une déclaration publiée le dimanche, 21 mars 2021, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

« Pour des raisons sanitaires, humanitaires, sociales, et en prévision des difficultés à venir annoncées par le gouvernement et le mois de ramadan qui s’annonce, je demande que soit instauré sur l’étendue du territoire, une trêve politique générale. Au cours de cette trêve, toutes les velléités seront suspendues pour donner le temps de s’occuper des malades. Cette trêve sera de 6 mois, renouvelable jusqu’à la fin de la pandémie.

Pendant cette période, toutes les détentions liées aux élections doivent être suspendues, toutes les frontières ouvertes pour la circulation des marchandises, les déguerpissements seront arrêtés, les prix du carburant et des denrées de premières nécessité gelés, la gratuité de l’eau et de l’électricité renouvelée, le statut particulier du personnel soignant mis en place », recommande ce candidat malheureux à la présidentielle du 18 octobre 2020.

Dr Moron Sidibé, président du parti Alliance des Forces du Changement (AFC)

Dr Mandiouf Mauro Sidibé demande aussi aux autorités guinéennes, d’envoyer en urgence une quantité importante de vaccins « pour protéger le personnel soignant et les groupes les plus sensibles » contre le coronavirus.

Selon les chiffres fournis par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), jusqu’à la date du 21 mars 2021, la Guinée a enregistré un cumul de 18945 cas confirmés de Covid-19. Parmi eux, 16079 sont sortis guéris et 113 sont décédés. 1017 malades étaient hospitalisés dans tout le pays à cette date.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin