Cauris d'or 2016 (13)La capitale sénégalaise, Dakar, et le splendide réceptif King Fahd Palace ont vibré, le samedi 7 mai 2016, au rythme du célébrissime événement dénommé « Le Cauris d’Or » qui, à n’en pas douter, est devenu une belle tradition au Sénégal, depuis douze ans.

Initié par Monsieur Mbagnick Diop, Président Directeur Général du MEDS ou Mouvement des Entreprises du Sénégal, « Le Cauris d’Or » constitue un événement de célébration de l’esprit entrepreneurial, à l’effet d’impulser les intelligences créatrices vers l’émergence et permettre aux performances exemplaires de se consolider.

Les récipiendaires sont choisis selon des normes impartiales définies par un jury rigide dans ses options et procurant le diadème du génie fertile et industrieux à ceux dont la foi aux aptitudes humaines met sur le chemin de l’innovation. Le Cauris d’Or a essentiellement pour vocation de magnifier la créativité pour prévoir le futur et anticiper l’avenir. C’est le véritable sacre des meilleurs.

Cauris d'or 2016 (4)Aussi, faut-il préciser que le Cauris d’Or récompense également les efforts de personnalités s’étant illustrées dans leurs domaines d’activités pour la promotion et la préservation de la paix, la défense des Droits humains, l’encrage de la Démocratie, etc.

C’est justement dans cette logique que le Président de l’UFDG et Chef de File de l’Opposition Guinéenne, El Hadj Cellou Dalein Diallo, a été bénéficié, en 2011, de la haute distinction hors-compétition « Cauris d’Or de la Paix », pour avoir adopté une attitude de pacification du climat sociopolitique en Guinée au lendemain du scrutin présidentiel qui le creditait largement victorieux. En acceptant, au nom de la paix et de l’unité nationale, les résultats qui étaient contestables et en exhortant ses militants au calme et à la retenue, Cellou Dalein Diallo, aux yeux du Jury du Cauris d’Or fait montre de sa grandeur d’homme politique exemplaire que l’Afrique réclame en ces temps de turbulences partout à travers le continent pour la conquête, la gestion et la conservation du pouvoir.

Au regard des valeurs et le leadership qu’incarne Cellou Dalein Diallo sur l’échiquier guinéen et africain, il est devenu, depuis cinq ans, une personne ressource incontournable pour les organisateurs du Cauris d’Or. Ce qui justifie notamment les vibrants honneurs et hommages appuyés qui lui sont rendus à la faveur de chaque édition du Cauris d’Or depuis 2011.

Cauris d'or 2016 (10)C’est justement dans cette dynamique qu’il a été auréolé de la Présidence du Cauris d’Or 2016, avec à ses côtés d’éminentes personnalités dont entre autres, le Ministre malien des Affaires Étrangères, les ministres sénégalais de la Justice et du Commerce, des Chefs d’entreprises sénégalais et la Représentante Résidente du PNUD.

Prenant la parole devant cette auguste assemblée, juste après avoir remis le Cauris d’Or de la Femme politique de l’année à la charismatique Aissata Tall Sall, dénommée « la lionne du Foutah », El Hadj Cellou Dalein a vivement remercié les uns et les autres pour tous les honneurs qui lui sont faits et renouvelé, avec insistance, ses sincères félicitations doublées de ses encouragements à l’adresse du généreux promoteur du Cauris d’Or, Monsieur Mbagnick Diop, dont le leader de l’UFDG a longuement magnifié les actions salvatrices.

Cauris d'or 2016 (3)Aussi, Cellou Dalein Diallo a-t-il rappelé les raisons qui lui ont valu le Cauris d’Or de la Paix en 2011, non sans prendre l’engagement de ne jamais se lasser pour le noble combat en faveur l’encrage de la Démocratie dans son pays et en Afrique.

La cérémonie a pris fin sur une note de satisfaction unanime à l’aube de ce dimanche, 8 mai 2016. Le leader de l’UFDG y était accompagné de son Vice-Président Fodé Oussou Fofana, son Conseiller Souleymane Sow, El Hadj Bouma Bah, El Bhoye Garambe et de son Assistante Madame Biliguissou Bah.

Mandian SIDIBE, depuis Dakar pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin