Un jeune conducteur de taxi moto a décidé de sévir contre les filles dans la nuit du mardi au mercredi, 26 septembre 2018 à Dalaba. Mamadou Diouma est allé violer une jeune fille qui dormait seule dans un restaurant avant d’aller s’en prendre à une autre. Il a blessé cette dernière à l’aide d’un couteau avant de s’enfuir, a appris le correspondant de Guineematin.com sur place.

Mamadou Diouma a visé deux filles qu’il connaît bien et qui le connaissent également. Il savait que chacune de ces filles passe la nuit toute seule. Il a commencé par un restaurant dans lequel dormait une fille adoptive. Il a abusé de la jeune fille sans attirer l’attention de qui que ce soit. Après, il s’est rendu au domicile d’une autre jeune fille qui emprunte régulièrement son taxi moto pour ses déplacements.

Arrivé devant la porte de cette fille dans le secteur M’Balia relevant du quartier Pellel Yero, le jeune homme lui a demandé d’ouvrir la porte. Face au refus de la fille d’ouvrir, l’assaillant a décidé de défoncer la porte pour s’introduire dans la maison. Mais là, il n’a pas réussi à atteindre son objectif. La fille a résisté et a été secourue par un voisin. Ce qui a amené son agresseur à s’enfuir.

« J’ai entendu du bruit dehors, j’ai pensé d’abord que c’est mon ami M’bemba et j’ai essayé son numéro, qui malheureusement ne passait pas. Vu que j’étais seule dans ma chambre j’avais vraiment peur. Tout d’un coup il défonce la porte, j’étais déjà débout, je ne savais pas si c’était une personne armée ou pas. Quand il est renté, j’ai pris ma torche et je l’ai allumée, et il s’est immédiatement jeté sur moi sur moi, couteau en main.

Il m’a blessé au visage et m’a dit allons au lit, j’ai dit attend moi, entre temps il soulève encore son couteau et me blesse au niveau du bras. J’ai décidée de me défendre et j’ai pris la manche de son bras qui avait le couteau, et j’ai appelé au secours. C’est ainsi que mon voisin Elhadj est venu me sauver, il a dit Mamadou c’est toi qui fait ça ? Et Mamadou a pris la fuite », témoigne la victime.

Le jeune Mamadou Diouma reste jusque-là introuvable et aucune de ses victimes n’a porté plainte contre lui.

De Dalaba, Hammady Sow pourGuineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin