Mamadou Sanou Diallo, membre de la famille de Mamadou Oury Barry

Comme annoncé précédemment, les autorités guinéennes ont décidé enfin de « libérer » le corps de Mamadou Oury Barry, un chauffeur de 21 ans décédé le 16 janvier dernier à la maison centrale de Conakry. La dépouille mortelle du jeune homme a été rendue à sa famille ce mardi, 2 février 2021, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est un soulagement pour les parents de Mamadou Oury Barry, qui peuvent désormais faire tranquillement son deuil. Après le choc subi suite à la mort du jeune homme, arrêté « sans aucune valable » et détenu « injustement » pendant six mois à la maison centrale de Conakry, sa famille a subi encore une véritable torture, après le refus des autorités de lui restituer le corps pour son inhumation. Mais, près de semaines après le décès de la victime, le procureur de la République de Guinée a remis à la famille une autorisation de récupérer la dépouille.

« On était en deuil et en colère pendant tout ce temps-là. On était dans les difficultés et notre esprit n’était pas tranquille. On a vraiment souffert. Mais aujourd’hui, nous remercions le bon Dieu. Parce que c’est lui qui a guidé l’autorité à nous restituer le corps. Je suis très content de cette décision, mais aussi dans le remord et le deuil. Je dis merci à tous ceux qui nous ont aidés pour ce que le corps nous soit restitué. Je prie le bon Dieu que son âme repose en paix », a déclaré Mamadou Sanou Diallo, membre de la famille du défunt.

Mais, puisqu’il se faisait déjà tard lorsque la famille a reçu l’autorisation de récupérer le corps, elle a décidé de le laisser passer la nuit à la morgue de l’hôpital Ignace Deen de Conakry et revenir le prendre demain. « Présentement, comme je suis seul ici, il faut que je rentre d’abord dans la famille, on va se concerter et décider qu’est-ce qu’il faut faire. Je ne peux pas décider ici seul. On n’a pas les moyens nécessaires pour rentrer avec le corps aujourd’hui, donc il va passer la nuit ici. Comme le corps est maintenant à notre disposition, on va revenir demain pour le prendre », a dit M. Diallo

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com