Après le Grand Conakry et Boké, c’est au tour de la ville de Kindia d’être touchée par les opérations de déguerpissement des emprises de la voie publique. Ces opérations vont débuter la semaine prochaine dans la cité des agrumes, a appris Guineematin.com à travers son correspondant sur place. L’annonce a été faite à l’issue d’une réunion tenue ce mardi, 16 mars 2021, par les autorités locales.

Organisée dans les locaux de la mairie de Kindia, cette rencontre a regroupé le préfet, le maire et les conseillers communaux, les responsables de l’habitat dans la préfecture et les chefs de quartiers de la ville. Il était question d’échanger sur les dispositions à prendre pour la réussite de cette opération.

Elhadj Mamadouba Bangoura, maire de la commune urbaine de Kindia

« Nous avons tenu une réunion avec le préfet, avec l’ensemble des conseillers communaux et les chefs de quartiers à propos des emprises des routes. Après Conakry, Coyah, Dubréka et Boké, c’est le tour de Kindia qui est arrivé. Lors de cette rencontre, nous nous sommes mis d’accord sur le respect de la loi. C’est une obligation. Nous mettrons des croix sur toutes les installations qui se trouvent sur le périmètre où la loi n’autorise pas quelqu’un à s’installer. Et si on met une croix, ce n’est pas une guerre. Il n’y a d’histoires pour ça, c’est un ordre. Les quartiers sont concernés, tous les coins, partout où la route passe. Le déguerpissement commence la semaine prochaine. Il ne faut pas que les gens soient surpris », a déclaré Elhadj Mamadouba Bangoura, maire de la commune urbaine de Kindia.

Au cours de cette rencontre, deux commissions ont été mises en place : une commission technique chargée de l’identification et du marquage des installations à démolir et une commission chargée de la sensibilisation des citoyens pour que les travaux se passent sans résistance. « Je lance un appel à tous les concessionnaires et à tous les citoyens de Kindia au respect strict de cette opération de déguerpissement. La décision de l’Etat est irrévocable. Quand on dit aux gens de quitter le trottoir, c’est dans l’intérêt de tout le monde », a dit le maire de Kindia, à l’issue de cette réunion.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel. (00224) 628516796

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin