Les commerçants du marché de Hérémakono (dans la commune urbaine de Siguiri) ont battu le pavé hier, vendredi 19 février 2021, pour exiger des autorités de Siguiri la reconstruction de leurs boutiques et magasins qui ont été démolis cette semaine par le commandant Alpha Diakité, commandant de l’infanterie militaire de Kouroussa. Et, pour se faire entendre, ces commerçants en colère ont marché jusqu’à la mairie (en passant par le bloc administratif préfectoral) où ils ont été reçu par l’autorité communale.

Le maire Elhadj Koumba Sekou Magassouba a d’ailleurs rallié la cause des manifestants et a promis d’être leur porte-voix au près des hautes autorités, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Selon nos informations, ce domaine qui abritait ce marché aujourd’hui en ruine a été réservé depuis la période coloniale. Mais, c’est en 2008 que les autorités y ont construit des boutiques et des magasins. Mais, ces derniers temps, un officier de l’armée guinéenne, en l’occurrence le commandant Alpha Diakité de l’infanterie militaire de Kouroussa, est venu réclamer la paternité de ce domaine. Il aurait laissé entendre qu’il a hérité ce domaine de son père. Ainsi, se sentant dans ses droits, et sans avertir les autorités locales de Siguiri, commandant Alpha Diakité est venu démolir tous magasins et boutiques qui s’y trouvaient. Et, c’est pour protester contre démolition que les commerçants et les jeunes du quartier Hérémakono sont sortis manifester ce vendredi.

Guidji Camara, porte-parole des manifestants

« Nous sommes sortis aujourd’hui pour dire à l’autorité de nous aider, de nous restituer notre marché, ce lieu public qui a été réservé depuis le temps colonial. En 2008, ce marché a été construit par les autorités communales, ils ont mis bâti des magasins pour les commerçants. Le commandant Alpha Diabaté, par ce qu’il est militaire, il est fort, est venu chasser les occupants du marché et démolir les bâtiments. Le commandant doit reconstruire notre marché », a expliqué Guidji Camara, le porte-parole des manifestants.

Ces manifestants en colère ont été reçus à la maire par la première autorité communale de Siguiri. Le maire Elhadj Koumba Sekou Magassouba a balayé d’un revers de main les allégations qui font croire que ce domaine appartient à un tiers. Il a déclaré à vive voix que ce domaine qui abritait le marché appartient à l’Etat guinéen et non au commandant Alpha Diakité.

Elhadj Koumba Sékou Magassouba, maire de Siguiri

« Nous vous soutenons. Un individu, parce qu’il est porteur d’une tenue militaire, ne peut pas se permettre de récupérer par la force un lieu public. Ce domaine appartient à l’État, les documents authentiques sont là. Ensemble nous devons continuer le combat », a dit le maire Elhadj Koumba Sekou Magassouba.

A noter que toutes nos tentatives pour avoir la version du commandant Alpha Diakité sont restées vaines. Cet officier militaire mis en cause dans cette affaire est encore injoignable par notre rédaction.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin