Un mouvement de colère a eu lieu ce mardi, 30 mars 2021, à Siguiri. Des jeunes de Bolibana 2 et Fodéba Keïta, deux quartiers de la commune urbaine de Siguiri, sont descendus dans la rue pour protester contre les travaux de bitumage des routes de leur localité, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Très tôt, plusieurs jeunes ont érigé des barricades à Pontbada, la rentrée principale de la ville de Siguiri. Mamady Magassouba et ses amis dénoncent les « fausses promesses » du président Alpha Condé et exigent la reprise des travaux de bitumage des routes de leur localité.

« Trop c’est trop ! Nous en avons marre des fausses promesses du président Alpha Condé. A la veille de chaque élection, il vient lancer des projets qui ne seront jamais achevés. Il y a plus de 3 ans que nous sommes sur ce projet de bitumage de Faraniko.

A l’approche du référendum, ils ont repris le travail ; mais après, les travaux ont une nouvelle fois été arrêtés. La même chose s’est répétée lors de l’élection présidentielle passée. Aujourd’hui, les Chinois ont repris leurs machines et sont partis. Nous sommes dans la rue jusqu’au retour des machines », a dit le jeune Magassouba.

Au moment où nous mettions en ligne cette dépêche, les manifestants occupaient encore la route. L’intervention de la police n’a pas réussi à les dissuader.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com