Une violente manifestation a eu lieu ce dimanche, 9 mai 2021, dans la sous-préfecture de Banora, une zone minière située à 82 kilomètres de la ville de Dinguiraye. Un jeune homme a été tué par balle et un autre blessé dans les échauffourées qui ont opposé les manifestants aux forces de l’ordre. Le PA de l’armée qui était dans la localité et un véhicule des agents de sécurité ont aussi été incendiés, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Il y a quelques jours, des agents des forces de défense et de sécurité ont été déployés à Banora pour arrêter et expulser les Burkinabés qui exploitent de l’or par un système de dragage dans le fleuve Bafing. Un système jugé très dangereux pour l’environnement. Et, c’est dans l’exécution de cette mission que les agents ont interpellé et battu un jeune autochtone du village, qu’ils auraient pris pour un ressortissant burkinabé. Cela, malgré l’intervention de certains citoyens et même des autorités locales en faveur du jeune homme.

C’est cet acte qui a irrité et révolté les citoyens de la localité. De nombreux jeunes sont sortis exprimer leur colère en jetant des pierres sur les agents. Ces derniers ont répliqué à travers des tirs de gaz lacrymogène mais aussi des coups de feu. Les balles ont touché deux jeunes, l’un est décédé et l’autre a été évacué d’urgence à l’hôpital de Dinguiraye. Les jeunes aussi ont réussi à incendier un pick-up et le PA de l’armée qui était installé dans la localité.

Le préfet de Dinguiraye, Dr Ibrahima Barboza Soumah, en compagnie des autorités religieuses et des ressortissants de la sous-préfecture est en route pour Banora. Il va s’enquérir de la situation et chercher à trouver une solution à ce problème.

De Dinguiraye, Ibrahima Diakité pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin