Le journaliste, Alhassane Diogo Barry de la Radio Télévision Guinéenne (RTG), regagné sa dernière demeure ce vendredi 04 janvier 2018 au cimetière de Bambéto, dans la commune de Ratoma. Mais avant, la levée du corps et le symposium se sont tenus à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé. Un symposium marqué par le discours du Directeur Général de la RTG, Sékouba Savané, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Sékouba Savané

Selon le DG de la RTG, Sékouba Savané, ce sera difficile, voire impossible, de remplacer Alhassane Diogo Barry à cause de son talent, de son expérience immense et de ses qualités humaines. « Les mots vont nous manquer en cette circonstance douloureuse à cause notamment de l’intensité de l’émotion qui nous étreint suite à la disparition d’Alhassane Diogo Barry. Cet éminent journaliste a beaucoup de valeurs, professionnelles, humaines et sociales. Au nom de la direction générale, au nom de mes collaborateurs, au nom de l’ensemble des travailleurs de la RTG, c’est un message de gratitude que nous vous exprimons pour cette mobilisation. Alhassane Diogo Barry est certes un journaliste, mais un journaliste dont l’espèce est fortement menacée de disparition dans nos rédactions ».

Plus loin, Sékouba Savané dira que « ce journaliste que j’ai connu m’a frappé par son professionnalisme, par son timbre vocal, par la densité de ses papiers, par la qualité de ses reportages. Ce n’était pas un journaliste spéculateur, il était près de l’information. Il a préféré être sur le terrain, et pour traiter une information qui ne ment pas, c’est l’information économique. Le traitement de ce type d’informations n’est pas donné à tout le monde. Et, je peux témoigner ici, et vous serez d’accord avec moi, qu’il s’est acquitté de ce devoir avec beaucoup de professionnalisme, avec beaucoup de maitrise. C’est ainsi qu’on l’a vue faire ses preuves au ministère de Finances, au ministère du Budget, au ministère de la Pêche, à la Direction Nationale de la Douane. A tous ces niveaux, il a fait des reportages de qualité ».

En outre, le DG de la RTG a fait remarquer que « ce qui m’a surtout fortement marqué à la RTG, et particulièrement au journal télévisé dont il était un des piliers, c’est bien entendu ses qualités de journaliste critique. Les conseils de rédaction étaient rythmés par de multiples interventions de Diogo. Et, je peux vous affirmer sans démagogie, que ces critiques étaient assez pertinentes ».

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin