Depuis la matinée de ce mardi, 21 juillet 2020, la ville de Kankan est secouée par des manifestations des jeunes qui exigent au président Alpha Condé de tenir une des ses promesses à la Haute Guinée, à quelques petits mois de la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel. A chacune des quatre manifestations qu’ils organisent dans la commune urbaine, ces jeunes très déterminés réclament l’électrification de la Haute Guinée par la construction d’un barrage hydroélectrique.

Ce mardi, après plus de 3 heures d’affrontement (jets pierres contre gaz lacrymogène) entre jeunes manifestants et agents des forces de l’ordre, les autorités ont appelé l’Armée en renfort pour essayer de rétablir l’ordre dans la cité, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la cité.

Déjà, plusieurs pick-up de l’Armée composés des bérets rouges et des agents de la police militaire ont fait leur entrée dans la commune urbaine de Kankan. On apprend qu’ils seraient venus du camp Soronkoni, située à 25 kilomètres de Kankan. Pour l’instant, à part le rond-point Chérifoulà où la tension est encore vive entre les manifestants et les agents des forces de défense et de sécurité, la calme revient petit-à-petit dans la ville.

A suivre !

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin