Elhadj Diouma Bah, responsable des fédérations extérieures de l’UFDG

La nomination de Fodé Bangoura, secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social continue de susciter des réactions au sein de la classe politique guinéenne. Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce dimanche 23 mai 2021, Elhadj Diouma Bah, membre du Conseil politique de l’UFDG et responsable des fédérations extérieures du parti, a donné sa position personnelle sur ce sujet. L’opposant accueille favorablement cette décision du président Alpha Condé et espère qu’elle permettra de décrisper la situation sociopolitique du pays.

« Tout acte posé par le pouvoir central qui va dans le sens de la décrispation de la situation politique dans notre pays est à saluer et apprécier. Donc, j’apprécie positivement cette nomination de cette haute personnalité de notre pays à cette haute fonction de secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social. J’espère qu’il aura l’opportunité avec cette nomination de rassembler l’ensemble des acteurs politiques de notre pays pour aborder les sujets qui sont actuellement les causes réelles de la situation du blocus de notre pays pour pouvoir obtenir des solutions immédiates.

Nous savons qu’actuellement, il y a beaucoup de cadres et de militants de l’UFDG qui sont détenus en prison depuis le mois de novembre 2020 après l’élection présidentielle. J’espère qu’il (Fodé Bangoura, ndlr) va mettre en priorité parmi toutes les priorités l’obtention de la libération de ces cadres et militants qui sont prison et aussi s’appuyer sur les acteurs sociaux de notre pays : les religieux, les coordinations régionales pour avoir l’ensemble des Guinéens soucieux de la quiétude et de la paix dans notre pays pour obtenir aussi l’ouverture de nos frontières avec le Sénégal, la Guinée Bissau et la Gambie.

C’est extrêmement important, parce que vous savez qu’un gros trafic transite par cette zone. Et aujourd’hui, beaucoup de citoyens : des commerçants, des transporteurs et l’économie même de notre pays en souffrent. C’est vrai que la dernière fois, le ministre des Affaires étrangères, en répondant à une question à l’Assemblée nationale, a évoqué des questions sécuritaires. Mais j’espère que ces questions vont être rapidement jugulées et que la situation va se normaliser pour que les citoyens puissent profiter de l’opportunité depuis si longtemps entre la Guinée et ces pays voisins.

Donc, en tant que responsable et en tant que citoyen de ce pays, j’accueille favorablement cette nomination et je formule le vœu qu’Elhadj Fodé Bangoura ait toute la chance de son côté et qu’il obtienne le soutien du chef de l’Etat et du gouvernement pour pouvoir aboutir à une solution, celle que tous les Guinéens attendent. Celle qui consiste à décrisper globalement la situation, apaiser le pays et permettre aux acteurs politiques de se retrouver autour de la table pour discuter des problèmes guinéens afin que la Guinée sorte de cette situation parce que, comme vous le savez, tous les conflits sur terre ont fini par être discutés autour d’une table de dialogue et c’est ça que nous souhaitons », a réagi l’opposant.

Ce responsable de l’UFDG que Fodé Bangoura aura toutes les marges de manœuvres pour réussir sa mission. « Personnellement, je n’ai jamais eu une relation particulière avec lui. Je le connais en tant que personnalité publique parce qu’il a occupé de hautes fonctions dans notre pays, notamment en tant que ministre chargé des affaires présidentielles pendant le règne du Président Lansana Conté. Mais je pense qu’il a l’expérience d’un homme d’Etat. Il a participé à la gestion de ce pays, il connaît les acteurs : ceux de la mouvance et ceux de l’opposition et je pense qu’il bénéficie d’atouts majeurs, compte tenu de sa connaissance de tous ces acteurs impliqués dans la crise guinéenne.

S’il essaye d’utiliser ces atouts, il pourra aller vers la résolution du conflit qui est là en place. Maintenant, est-ce qu’il aura les coudées franches, cela dépendra de celui qui l’a nommé. Je pense que si le chef de l’Etat l’a nommé à ce poste, il va lui donner les moyens pour atteindre les objectifs parce qu’il ne s’agit pas de nommer telle personne à ce poste, mais il s’agit de lui donner exactement les pouvoirs pour arriver à résoudre le problème pour lequel il a été nommé. Je souhaite donc qu’il ait les coudées franches, et je formule le vœu que cette volonté puisse être la meilleure approche que les dirigeants auront pour que ce monsieur-là puisse réussir », a dit Elhadj Diouma Bah.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com
Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com